Cérémonie au quai d'Orsay d'accession à l'indépendance du Maroc - Audio Ina.fr

Cérémonie au quai d'Orsay d'accession à l'indépendance du Maroc

Publicité

Cérémonie au quai d'Orsay d'accession à l'indépendance du Maroc

Paris vous parle

audio 02 mars 1956 1326 vues 08min 40s

Cérémonie d'accession du Maroc au statut d'état indépendant, présentation et reportage au quai d'Orsay de Maurice WERTHER. - A 1'01 " : lecture du texte de l'accord franco-marocain sur la reconnaissance de l'indépendance du Maroc, par Mbarek Lahbil BEKKAI, ministre des Affaires étrangères marocaines : "A la suite de l'évolution du Maroc sur la voie du progrès, le traité de Fez du 30 mars 1912 ne correspond plus désormais aux nécessités de la vie moderne, et ne peut plus régir les rapports franco-marocains. En conséquence, le gouvernement de la république française confirme solennellement la reconnaissance de l'indépendance du Maroc, laquelle implique en particulier une diplomatie et une armée, ainsi que sa volonté de respecter, et de faire respecter l'intégrité du territoire marocain garantie par les traités internationaux.... " (0'41") ; suite commentaire sur les accords à suivre. - A 2'10 " : lecture du protocole par Christian PINEAU, ministre des Affaires étrangères français : "Le pouvoir législatif est exercé souverainement par sa majesté le sultan. Le représentant de la France a connaissance des projets de dairs et décrets, et soumet des observations lorsque ces textes concernent les intérêts de la France, des Français ou des étrangers durant la période transitoire. Sa majesté MOHAMMED V, sultan du Maroc, dispose d'une armée nationale ; la France prête son assistance au Maroc pour la constitution de cette armée. Le statut actuel de l'armée française au Maroc demeure inchangé durant la période transitoire. Les pouvoirs de gestion jusqu'ici réservés feront l'objet d'un transfert dont les modalités seront arrêtées d'un commun accord...." (46 ") ; suite commentaire - A 3'08" : Christian PINEAU lit une déclaration unilatérale du gouvernement français, l'ensemble des accords seront soumis à la ratification du parlement (24 "). - A 3'47" : Ahmed REDA GUEDIRA, ministre d'état marocain ayant participé aux négociations, commentaire destiné en particulier aux populations marocaines, extrait : le Maroc est libéré de tout lien de tutelle à l'égard de la France, il se voit restituer les attributs essentiels de la souveraineté, il aura une armée nationale et une diplomatie (0'43 ")

AdBlock activé!