L'évolution de la RTF à la rentrée 1959 - Audio Ina.fr

L'évolution de la RTF à la rentrée 1959

Publicité

L'évolution de la RTF à la rentrée 1959

audio 28 mai 1959 199 vues 01h 46min 38s

- Bobine A, conférence de presse de Christian CHAVANON à la veille des nouveaux programmes de rentrée. - La télévision, instrument a croissance en plein développement. - Le langage verbal imparfait est plus convaincant qu'un papier littéraire froidement lu. - Projets pour l'été : les émission n'auront pas le droit de passer sur l'écran qu'avec l'accord du centre des programmes. - Emission d'informations a caractère culturel plus distrayant. Journalistes. Manqué de studios. Manqué de techniciens. - La presse télévisée a trouvé sa place. La liberté d'expression n'est pas individuelle, mais collective. Projet d'une tribune pour l'opposition. Un magazine de l'information : cinq colonnes à la une. - Emissions culturelles : émissions musicales plus nombreuses et en direct. Retransmissions de la Comédie française. Emissions dramatiques plus nombreuses. - Bobine B, autres émissions culturelles. - Les émissions distrayantes : amuser sans abaisser. Pièces du boulevard. Concours de jeunes compagnies. Concours de metteurs en scène de théâtre. Les cinq dernières minutes ; la caméra explore le temps ; en votre âme et conscience : resteront au répertoire. - Effort pour un meilleur choix de films commerciaux ; gros plan ; la boîte A SEL ; nouvelle émission a caractère agricole ; nouvelle émission a caractère économique. - Emissions de variétés : difficiles à réaliser. - Le deuxième programme permettra le choix. - Emissions de jeux. - Organisation de la RTF et crise de croissance. Encourager la vente des récepteurs pour lancer la deuxième chaîne. La télévision en pleine expansion. - Réorganisation de la maison : regroupement géographique. - La RTF place sous l'égide du ministre de l'information. Statut du personnel à définir. La radio et la télévision, instruments merveilleux dans une démocratie. - Réponses aux questions : précisions sur le projet de deuxième programme et de deuxième chaîne. Questions techniques au général LESCHI, sur les zones d'ombre. - Emissions spécialisées : le sport, les jeux, les variétés le Dimanche après-midi. - Problème Yvan AUDOUARD et André PARINAUD : les inconvénients de la présence de journalistes éminents. Le gouvernement opposé à la reprise de "voyons un peu". - Avant projet du statut remis au ministère des Finances et aux divers syndicats. - Projets de stéréophonie. - Le samedi soir : soirée familiale. - Pierre SABBAGH : le deuxième programme. Pas de doublage du premier.

Générique

journaliste

Pierre Sabbagh

participant

Christian Chavanon

AdBlock activé!