Nuits magnétiques : émission du 24 février 1984 - Audio Ina.fr

Nuits magnétiques : émission du 24 février 1984

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Télécharger le programme sur votre ordinateur

Nuits magnétiques : émission du 24 février 1984

Nuits magnétiques

audio 24 févr. 1984 420 vues 01h 25min 43s

"La fin de la vie d'Alfred et les plaisirs hitchcockiens". - A 1'00 : chapeau de la série de Nuits magnétiques de la semaine : catalogue HITCHCOCK numéro 5 : La fin de la vie d'Alfred et le plaisirs hitchcockiens. Indicatif. - A 2'27 : Chapeau de Laure ADLER : les films d'Alfred HITCHCOCK, le héros hitchcockien. Cite François TRUFFAUT répondant à des critique sur le suspense chez HITCHCOCK. - A 4'17 : François TRUFFAUT : Souvenir de "Notorious", premier film d'HITCHCOCK qu'il a vu. - A 6'11 : Extrait en français de "Les enchaînés" ("Notorious ") - A 6'46 : Les critiques condescendantes à l'égard d'HITCHCOCK. Le groupe des Cahiers du cinéma qui appréciait HITCHCOCK a défendu HITCHCOCK. Ils ont lancé l'entretien au magnétophone avec Jacques RIVETTE. La préparation de l'enregistrement d'HITCHCOCK à Paris. Les thèmes des entretiens et du livre. - A 9'46 : Extrait d'un film - A 10'22 : Jean DOUCHET : les talents de conteur d'HITCHCOCK. Volonté de charmer le public. - A 11'00 : Musique - A 11'14 : HITCHCOCK en français puis en anglais traduit : ce qu'il aime le plus en France : un bon restaurant avec 3 étoiles. La cuisine Française et anglaise (Radioscopie du 18/01/1971) - A 12'16 : Musique - A 12'42 : Patricia HITCHCOCK (anglais, traduction simultanée) : son père ne mélangeait pas sa vie privée et sa vie professionnelle. - A 13'40 : Daniel GELIN : les modes bicolores à Hollywood. La salle de bains et la chambre d'Alfred HITCHCOCK. Toile de DALI dans sa chambre d'un oeil énorme et un grand crucifie noir en ébène. - A 15'12 : Musique - A 15'29 : Gina LOLOBRIDGIDA en français. La peur qu'elle ressent avec les films d'HITCHCOCK. (Archive INA, interviewée par Yves MOUROUSI, date ?) - A 15'47 : Musique - A 16'01 : Archive (16/05/1972 ?) : Yves MOUROUSI interviewe Alfred HITCHCOCK en français : son apparition dans un de ses films. Une courte apparition pas un rôle d'acteur. - A 17'48 : Bruno VILLIEN : les apparitions d'HICHCOCK "sa signature" . Celles de "Life Boot", de "Frenzy". Ce que racontait GRACE DE MONACO sur l'avant tournage de "La main au collet". Alfred HITCHCOCK voulait faire un voyage gastronomique avec sa femme et GRACE DE MONACO. Les costumes d'HITCHCOCK. - A 21'47 : Musique - A 22'03 : Jean DOUCHET : les émotions viscérales en regardant le films d'Alfred HITCHCOCK. Le plaisir inaltéré quand on revoit ses films de nombreuses fois, l'exemple de "Pas de printemps pour Marnie". - A 24'04 : Extrait de film en anglais - A 24'43 : Patricia HITCHCOCK : les 10 dernières années. Son travail de préparation des films. - A 27'31 : Extrait de film en anglais - A 26'41 : Bruno VILLIEN : Le travail d'équipe, les collaborateurs qu'Alfred HITCHCOCK ne citait jamais au générique - A 27'56 : Extrait anglais chanson "Que sera, sera" - A 28'37 : François TRUFFAUT : Marnie "appartient à la catégorie des films malades". Tippi HEDREN, l'ambiance sinistre du tournage de "Marnie". Le scénario de ce film "passionnant et raté". - A 30'59 : Musique - A 31'21 : Jean DOUCHET : Désaffection par rapport à Alfred HITCHCOCK, l'angoisse pour ses derniers film. Désaccord avec TRUFFAUT qui dit que HITCHCOCK s'est terminé avec "Marnie". La dernière période d'HITCHCOCK. Même si les films ne sont pas fait avec le même enthousiasme. - A 33'46 : musique - A 34'01 : Bruno VILLIEN : Alfred HITCHCOCK, à la fin de sa vie, ne pouvait plus tourner. (Respirateur) Parallèle avec CUKOR. Ses dernière films. Le succès de "Frenzy", scène très dure de viol. "Family Plot" revient vers la comédie. - A 36'35 : Extrait anglais - A 37'09 : : Homme non identifié : Vers la fin de sa vie se laisse plus de liberté sur le plateau - A 38'40 : Patricia HITCHCOCK : projet d'un film à la fin de sa vie. - A 39'14 : Musique - A 39'33 : Jean DOUCHET : l'énorme postérité d'HITCHCOCK l'influence d'HITCHCOCK sur les jeunes réalisateurs du monde entier. Les propos désobligeants d'Orson WELLES sur HITCHCOCK. Il trouve que WELLES manque de grâce. - A 43'52 : Laure ADLER donne une bibliographie sur HITCHCOCK. - A 45'09 : générique annonce de : "Du côté de chez HIMES " ;ce soir" l'exil ". - A 48'12 : résumé des épisode précédents par Jean Claude CHARLES. - A 49'28 : Jean Michel FOUCAULT lit un passage de Chester HIMES (1'10) - A 50'14 : Walter COLEMAN : commente une photo et évoque MALCOM X QU'il a connu tout comme Chester. BOB B / Fichier 2 : - Au début : Walter COLEMAN : Chester voulait parler de MALCOM X comme élément d'un phénomène global et pas comme une personnalité isolée d'un contexte (en l'occurence Harlem). Il évoque ensuite La couleur blanche. - A 3'23 : il évoque sa toile" Blanche neige et les sept nègres ". - A 4'42 : Nelcya DELANOE, écrivain : le bouleversement ressenti à la lecture de Chester HIMES. - A 6'47 : le statut des noirs aux USA, la lente évolution des mentalités. Le racisme en France qui réapparaît à chaque crise. Parallèle entre le colonialisme français et l'esclavagisme américain. - A 10'43 : Yves et Yvonne MALARTIC : commentent des photos de Chester HIMES datant de 1956. Les sentiment de HIMES sur Paris. - A 14'17 : Gordon HEATH lit un extrait de l'autobiographie de Chester HIMES sur son exil. (0'47) - A 15'47 : Michel FABRE : les compagnes de HIMES (Marlène, Régine, Leslie) - A 17'15 : Walter COLEMAN : la sensibilité de Chester HIMES. L'importance des femmes pour Chester. Il évoque le livre" La fin du primitif ". - A 20'02 : Walter COLEMAN évoque Marlène et Régine, leurs relations conflictuelles. Il pouvait arriver de les frapper (surtout Marlène). - A 23'12 : Michel FABRE : Chester HIMES ne se plaignait jamais et ne se présentait pas comme victime, mais comme responsable de son destin. Le côté absurde du destin. - A 25'42 : Walter COLEMAN : les ennuis de Chester HIMES avec les voitures. Anecdote de la première voiture de HIMES, une Wolkswagen ; anecdote sur son chien. - A 28'30 : Yves et Yvonne MALARTIC racontent une anecdote sur l'énorme malle que Chester HIMES avait ramené des Etats Unis. - A 31'25 : Désannonce de l'émission.

Émission

Nuits magnétiques

Générique

interprète

Gordon Heath

participant

Daniel Gelin
François Truffaut
Jean Douchet
Michel Fabre
Gordon Heath
Yves Malartic
Nelcya Delanoe

présentateur

Laure Adler

AdBlock activé!