Manifestation d'étudiants place Denfert-Rochereau - Audio Ina.fr

Manifestation d'étudiants place Denfert-Rochereau

Publicité

Manifestation d'étudiants place Denfert-Rochereau

Inter actualités de 20H00

audio 07 mai 1968 568 vues 12min 27s

Lancement par Jean Pierre ELKABBACH. - A 2'10 : reportage de Raymond TORTORA à la manifestation de Denfert-Rochereau (par téléphone) : la manifestation s'est déplacée vers le boulevard Saint Michel. Les manifestants ont été stoppés par la police, ils se font face. Pas d'incidents pour le moment. Il décrit le déroulement de la manifestation et le nombre des participants. En tête des forces de l'ordre se trouvait monsieur GRIMAUD qui a improvisé une conférence de presse. - A 4'02 : Maurice GRIMAUD, Préfet de Police, est interviewé sur place : l'issue de la manifestation dépendra beaucoup du comportement des manifestants. Si ils évitent le quartier latin la police ne les ennuira pas. Il souhaite que la Police n'ait pas à intervenir (0'35 "). - A 4'54 : Conversation entre Maurice GRIMAUD et un porte-parole des manifestants (un professeur) : le professeur lui dit que ce ne sont pas des enfants. Le préfet de police répond qu'on déplore quand même les heurts violents du vendredi précédent et qu'il estime qu'au quartier latin il est préférable d'éviter ces rencontres. Le professeur lui dit" monsieur le préfet ce sont nos enfants, mon fils a manifesté hier ce n'est pas une tête brûlée, c'est parce que la Sorbonne a été fermée et cela pour la première fois dans son histoire et j'estime que mon fils a eu raison de manifester (il lève le ton, le préfet n'arrive pas à répondre)... C'est tellement simple, ils veulent revenir dans leur quartier et je pense que la police montrerait un esprit très ouvert si elle leur permettait de descendre le boulevard Saint Michel... Plutôt que d'adopter une attitude fermée devant cette jeunesse qui aujourd'hui nous pose des problèmes ". - A 6'50 : Raymond TORTORA revient sur les contacts infructueux entre le préfet et l'UNEF quant au trajet de la manifestation. Des consignes ont été données de chaque côté pour éviter les heurts. - A 8'02 : papier de Bernard VALETTE sur l'ouverture, par le parquet, d'une procédure contre X pour organisation d'une manifestation interdite. Il revient sur les préalables posés par le Snesup et l'UNEF à l'ouverture du dialogue avec le gouvernement. Jean Pierre ELKABBACH explique qu'il y a eu une ébauche de dialogue avec le gouvernement, monsieur PEYREFITTE ayant reçu les représentants de la fac des sciences de Paris sans qu'il y ait eu d'accord. Il évoque les question posées à l'Assemblée nationale. - A 9'37 : papier de Jacques DELALANDE sur ces questions orales concernant la crise. Lucien NEUWIRTH, questeur à l'AN, est interviewé à la sortie de l'Elysée, au micro d'Henri PAJAUD : Rapport des paroles du Général DE GAULLE sur la crise. Il est d'accord sur le fait que l'université doive s'adapter à la société mais qu'il n'ait pas possible de laisser la violence s'installer. L'importance de donner des diplômes de qualité adaptés à l'économie moderne. (1'30). - A 13'09 : suite du papier de Jacques DELALANDE sur les propos des députés sur le même sujet.

Émission

Inter actualités de 20H00

Générique

journaliste

Raymond Tortora
Henri Pajaud
Jacques Delalande

participant

Lucien Neuwirth
Maurice Grimaud

présentateur

Jean Pierre Elkabbach

AdBlock activé!