Les Maîtres du mystère - La Mort en ce bazar - Audio Ina.fr

Les Maîtres du mystère - La Mort en ce bazar

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Télécharger le programme sur votre ordinateur

Les Maîtres du mystère - La Mort en ce bazar

Les Maîtres du mystère

audio 10 juin 1958 1222 vues 01h 00min 49s

Pièce radiophonique policière proposée par Germaine BEAUMONT et Pierre BILLARD, "La mort en ce bazar", d'après le roman "Cadavres en solde" de Jean Pierre FERRIERE, adapté par Hélène MISSERLY, réalisé par Pierre BILLARD assisté de Marie Denise Wanda. - Au début : générique et annonce de l'émission par une présentatrice non identifiée. - A 1'16 : dans une petite ville de province le bazar est devenu l'endroit qui polarise l'attention de tous les habitants. Les vieilles demoiselles Blanche et Berthe Bodin ne font pas exception. Mais leur intérêt pour le bazar ne relève pas de la simple curiosité. En provoquant pannes et menus accidents, elles se vengent de l'expropriation dont elles ont été victimes lorsque le bazar s'est agrandi. Relogées dans un appartement neuf qu'elles détestent parce que sans histoire, elles en loue une partie à Michel, le jeune décorateur du bazar. Après un petit départ de feu qui a créé la panique dans le magasin, Félix dit "Superman", le numéro deux dans la hiérarchie du bazar, est assassiné. La police porte ses soupçons sur divers membres de la Direction. Les soeurs Bodin, innocentes de ce crime, décident de mener leur enquête pour disculper leur locataire, le jeune Michel, qui va bien vite devenir le principal suspect. - A 54'09 : rubrique de Germaine BEAUMONT qui présente le dernier roman policier de James Hadley CHASE "A tenir au frais", édité chez Gallimard dans la collection Série Noire. - A 56'41 : rubrique de Roger REGENT qui s'intéresse aujourd'hui au film de Gilles GRANGIER "Le désordre et la nuit", inspiré du roman de Jacques Robert. Il en résume l'histoire et encense l'interprétation de Danielle DARRIEUX, "une des meilleurs comédiennes du cinéma français, ici dans un rôle secondaire", et de Jean GABIN "qui ne se renouvelé pas et est, de fait, toujours un peu semblable à lui-même". Enfin il remarque Nadja TILLER, une jeune Autrichienne, "plus que jolie mais qui ne semble pas très bonne comédienne". On ne peut, dit-il, "que l'encourager à travailler ferme et à ne pas compter uniquement sur sa belle plastique et son regard de feu". - A 59'34 : désannonce de l'émission et générique de fin- Fin à 1h00'49.

AdBlock activé!