Les Maîtres du mystère - Mathilde et ses mitaines - Audio Ina.fr

Les Maîtres du mystère - Mathilde et ses mitaines

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Télécharger le programme sur votre ordinateur

Les Maîtres du mystère - Mathilde et ses mitaines

Les Maîtres du mystère

audio 29 oct. 1957 1703 vues 56min 28s

Pièce radiophonique policière proposée Par Germaine BEAUMONT et Pierre BILLARD, "Mathilde et ses mitaines" d'après le roman policier éponyme de Tristan BERNARD paru en 1912, adapté par François BILLEDOUX, dans une réalisation de Pierre BILLARD assisté de Marie Denise Wanda.- Au début : générique et annonce de l'émission par une présentatrice non identifiée. - A 1'12 : dans le Paris des années 20, un étudiant en droit habitant Belleville, s'aperçoit qu'une bande d'individus louches, des apaches pense-t-il, se livrent, la nuit sous ses fenêtres, à des activités incompréhensibles. Il porte secours à une jeune femme, Rose, qui vient d'être agressée par cette bande. Elle refuse qu'il la reconduise chez elle mais accepte qu'il l'accompagne jusqu'à une boutique de tôles et ferrailles, où elle récupère un chapeau. Firmin, qui souhaite revoir cette jeune femme s'en ouvre à Mathilde, détective amateur qui va mener l'enquête. Sur la piste de la jeune femme ils retournent à la boutique et découvrent enterré dans la cave le cadavre d'une femme. Ensuite un cocher de fiacre leur indique l'adresse où la jeune femme s'est faite conduire. Il s'agit de Rose Hasquien, belle-soeur du comte de Félicia. Ils se présentent chez le comte, sous le prétexte de vendre des tapis orientaux. Firmin reconnait aussitôt le comte de Félicia et son domestique comme appartenant à la bande qui traîne la nuit sous ses fenêtres. S'agit-il d'une conspiration politique, d'une secte sataniste, d'une entreprise de faux-monnayeurs ? - A 51'41 : rubrique cinéma de Roger REGENT. Présentation critique du film "Les Espions" de Henri-Georges CLOUZOT. Roger REGENT est déçu de ce film dans lequel il estime que le réalisateur "ne parvient pas à dominer son sujet". Concernant l'interprétation qui "ne mérite pas d'éloges", Curd JURGENS "promène sa mine attristée et ennuyée derrière des lunettes noires qui arrangent bien des choses", Peter USTINOV "est excellent dans un rôle conventionnel, c'est du Charles LAUGHTON réussi", quant à Gérard SETY, "c'est un bon acteur mais il ne parvient pas à le prouver". - A 56'13 : désannonce et générique de fin- Fin à 56'28

AdBlock activé!