Carl Gustav Jung - Audio Ina.fr

Carl Gustav Jung

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Télécharger le programme sur votre ordinateur

Carl Gustav Jung

Hommage à

audio 25 oct. 1955 1512 vues 01h 00min 49s

Emission hommage de Marguerite STEINLEIN consacrée à Carl Gustav JUNG diffusée le 25 octobre 1955 à l'occasion de son 80ème anniversaire et rediffusée le 9 juin 1962 pour le 1er anniversaire de sa mort. Pierre BERTIN et Nathalie NERVAL lisent les textes de présentation. Avec la participation de spécialistes de Carl Gustav JUNG : Le professeur Roland CAHEN, neuropsychiatre, traducteur de JUNG à propos de l'inconscient collectif ; Yves LE LAY, traducteur de JUNG. Le livre "Les essais de psychologie analytique". Les types psychologiques et la connaissance de l'âme ; Ania TEILLARD, ancienne élève de JUNG sur l'interprétation des rêves ; Lecture d'un témoignage de Mircea ELIADE sur l'alchimie et la psychologie ; Enfin, Gaston BACHELARD de l'Institut sur l'imagination créatrice.Il est à noter que Marguerite STEINLEIN reçut une lettre de félicitations de Carl Gustav JUNG à la suite de la diffusion de cette émission. - Au début : Marguerite STEINLEIN présente le propos de cette rediffusion et expose l'ampleur de l'oeuvre de Carl Gustav JUNG. La définition du mot "complexe". - A 2'30 : Indicatif de l'émission. - A 3'45 : Texte de présentation lu par Nathalie NERVAL et Pierre BERTIN : origines de JUNG ; influence d'EINSTEIN et de FREUD. Transformation des théories freudiennes par JUNG. Influence de ses activités médicales. - A 10'19 : Marguerite STEINLEIN s'entretient avec le professeur Roland CAHEN, neuropsychiatre, traducteur de JUNG à propos de l'inconscient collectif. L'inconscient est le non conscient qui échappe à toute description. Pour mieux expliquer le concept il prend l'image suivante : la peau serait le conscient et les organes internes l'inconscient. L'inconscient est la profonseur du psychisme (psychologie des profondeurs). L'inconscient est le siège des complexes. Définition du terme "complexe". Il insiste sur le fait que les complexes ne sont pas pathologiques. Ce sont des noeuds ou agglomérations d'idées et d'émotions. On ne les remarque que lorsqu'ils deviennent bloquants dans le fonctionnement normal, dans la vie quotidienne. FREUD et JUNG ont la même vision du complexe. L'énergie psychique vue par JUNG, une énergie "esprit" (pas uniquement énergie sexuelle ou de domination). Ce travail le mène au concept "d'inconscient collectif". L'inconscient peut contenir des informations psychologiques personnelles de type biographique, liées à l'enfance, aux chocs et traumatismes subis, mais en outre l'inconscient recèle "l'humaine condition", impulsions communes à tous les êtres. (10'30) - A 21'17 : Marguerite STEINLEIN s'entretient avec le professeur Yves LE LAY, traducteur de JUNG. Le livre "Les essais de psychologie analytique". Il présente ensuite un autre livre de JUNG "Les types psychologiques" qu'il vient de traduire. Différence entre typologie et caractérologie, cette typologie est née de l'observation des malades de JUNG. Les deux grands types humains : introverti et extraverti. Description de ces typologies. La loi de compensation (il n'existe pas de typologie pure). - A 28'30 : JUNG est incompris, il s'intéresse à tout. En présence de phénomènes extraordinaires il se dit "il y a certainement des raisons pour que ce phénomène existe", son rôle est de comprendre ce phénomène (la synchronicité, l'énergétique du psychisme etc.). En apparence ses recherches sont disparates mais pour lui tous ces phénomènes étranges sont des manifestations du psychisme à dignes d'être étudiées. - A 31'00 : La terminologie de JUNG : l'utilisation du mot "âme" (contenant le conscient et l'inconscient). - A 32'07, à 33'08 : Frédéric O'BRADY et Nathalie NERVAL lisent des extraits de textes de JUNG sur nos côtés masculins et féminins, sur l'âme, l'anima (chez l'homme) et l'animus (chez la femme). (1'00 + 4'10) - A 38'01 : Marguerite STEINLEIN s'entretient avec Ania TEILLARD, ancienne élève de JUNG à propos de l'interprétation des rêves et des archétypes. Comment se déroule un entretien analytique des rêves entre le patient et l'analyste : récit de la vie puis récit des rêves. JUNG a été le premier à analyser des séries de rêves se succédant sur plusieurs semaines. Ils révèlent l'activité de l'inconscient et sa continuité. Le chaos du rêve cache en réalité une intention supérieure au conscient. JUNG a constaté que des symboles apparaissaient dans ces rêves en série avec un ordre chronologique. Parallèlement se fait une métamorphose de la personne, ce processus évolutif se fait en plusieurs étapes : apparition d'un lien entre la vie diurne (consciente) et nocturne (inconsciente); prise de conscience de ce lien entraînant un bouleversement de la personne qui se traduit par des rêves typiques (écroulement de la maison, catastrophe cosmique, inondation, incendie, chute d'un avion); les rêves expriment ainsi l'écroulement de la personne, du masque social (personna). Les images de véhicules dans les rêves symbolisent un départ, c'est à dire la décision de changer du patient.La descente dans des grottes, cavernes, métros expriment la descente vers l'inconscient. Les rêves visent à la plénitude de la personne et incitent le rêveur à atteindre son développement maximum. - A 42'38 : Présentation du thème suivant par Nathalie NERVAL. - A 46'12 : Texte de Mircea ELIADE, historien des religions et orientaliste lu par Frédéric O'BRADY : il y évoque les idées de JUNG sur l'alchimie : JUNG a été frappé par la similitude entre le symbolisme alchimique et celui des rêves. Il n'en a pas parlé pendant 15 ans, bloqué par les contingences liées à la psychologie, la difficulté à intégrer les contraires. JUNG a vite vu que l'alchimie était une technique spirituelle, le but étant de délivrer l'âme. Il a été frappé par la similitude du processus d'obtention de la pierre philosophale et la manière dont le rêve délivre le rêveur de ses schémas inconscients. "L'inconscient en nous poursuit un processus qui s'exprime par un symbolisme qui tend à des résultats psychiques comparable à ceux de l'initiation alchimique". Il revient aussi sur les séries de rêves et Le travail d'individuation menée par l'inconscient. JUNG se défend de faire de la théosophie ou de la philosophie, il argue pour cela qu'il s'est basé sur des faits psychologiques, qui bien qu'étranges n'en sont pas moins scientifiquement réels, ajoutant que pour lui l'état de grâce existe. (4'30) - A 51'02 : Gaston BACHELARD revient lui aussi sur le travail de JUNG sur l'alchimie qui pousse à intégrer la métaphysique à la psychologie (métapsychologie). Avec JUNG s'introduit une véritable ontologie des images. L'imagination a longtemps été négligée par les philosophes, il explique pourquoi. Les images lient entre elles les croyances dispersées. Il signale une remarque faite par JUNG dans le livre sur les métamorphoses de l'âme. JUNG y propose de substituer au terme "complexe" le terme "image", il laisse entrevoir une synthèse du "complexe" et de la "sublimation". JUNG a essayer d'élucider la hiérarchie des images, c'est ce qu'il a appelé les archétypes de l'imagination. Ainsi son histoire de l'alchimie s'est révélé être un livre sur la psychologie de l'homme actuel. Dixtinction entre la rêverie et le rêve. Pour Gaston BACHELARD c'est la psychologie de JUNG qui englobe l'être humain dans sa plus grande dimension combinant l'énergie psychique des origines et forces actuelles. - A 56'56 : Conclusion de Marguerite STEINLEN : JUNG a été le meilleur connaisseur d'hommes qui ait jamais existé. - A 58'45 : Pierre BERTIN lit un passage d'un texte de JUNG sur la pensée archétypale. - A 59'17 : Indicatif de fin d'émission et désannonce.

Émission

Hommage à

Générique

interprète

Nathalie Nerval
Pierre Bertin
Frédéric O'Brady

participant

Gaston Bachelard
Roland Cahen
Ania Teillard

présentateur

Marguerite Steinlen

dvd
cd
AdBlock activé!