Paul Otchakovsky Laurens - Audio Ina.fr

Paul Otchakovsky Laurens

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Télécharger le programme sur votre ordinateur

Paul Otchakovsky Laurens

Le bon plaisir

audio 10 sept. 1988 119 vues 02h 55min 58s

Le "bon plaisir" de Paul OTCHAKOVSKY-LAURENS, éditeur, fondateur de la maison d'édition P.O.L. se propose d'aller à la rencontre et à la recherche d'un homme et de son approche du monde.Fichier 1 : - au début : introduction musicale - à 1'25 : sa définition de l'écrivain, de l'éditeur (reportage enregistré aux Editions P.O.L., mixé avec la musique) - à 2'41 : anecdote par le dessinateur SEMPÉ sur l'imperméable, vêtement emblématique de P. O.-L. - à 4'05 : reprise de l'entretien avec Paul OTCHAKOVSKY-LAURENS. Son angoisse de devoir parler de lui. - à 4'48 : reprise du témoignage de SEMPÉ sur le côté "adolescent" de l'éditeur. - à 6'55 : reprise de l'entretien avec Paul OTCHAKOVSKY-LAURENS. Son attachement à la région de Nyons où il passait ses vacances en famille et à laquelle il est resté fidèle. Pourquoi il porte deux noms. Allusion discrète à ses parents juifs qui se sont réfugiés là, pendant la guerre. Il évoque son père peintre et sculpteur, le groupe d'artistes auquel celui-ci appartenait. Sa naissance à Valréas, base de ses origines maternelles, son enfance et adolescence dans la Sarthe après son adoption (enregistré à Nyons, en pleine nature). - à 10'26 : Jean DAIVE propose à P. O.-L. une définition de l'éditeur fondé sur le "goût" (voir notes). Réponse de l'éditeur sur la variété des auteurs publiés par sa maison, sa politique éditoriale, les limites de sa liberté dans ses choix, les pressions, les contraintes liées à la jeunesse de ses éditions. Il cite une phrase de Jean PAULHAN avec laquelle il n'est pas d'accord. - à 15'28 : reprise de l'entretien avec SEMPÉ, ses impressions lors de sa visite dans la maison familiale de P.O.-L à Nyons, hors du temps. - à 17'17 : le fait d'avoir été adopté par une famille de médecins a forcément influencé son existence. Explication de sa passion pour Jean REVERZY, médecin généraliste à Lyon, "médecin des pauvres", publié par Maurice NADEAU. - à 18'47 : voix de Jean REVERZY, sur son incapacité à être écrivain s'il n'avait été d'abord médecin ; rélexion sur les êtres humains (archive Ina, décembre1957). - à 21'13 : ses goûts en matière de littérature. A partir d'une réflexion de Jean DAIVE sur l'osmose entre un éditeur et ses écrivains, réponse de Paul OTCHAKOVSKY-LAURENS sur le désir littéraire, Les formes de littérature, la trace biographique dans ses choix littéraires à partir de ses souvenirs ; il cite "La saison de Sainte-Reine", un poème de René-Guy CADOU appris dans son enfance, déterminant dans sa compréhension de la poésie. L'unité dans les livres édités. - à 32'57 : Christian BOURGOIS, éditeur, sur sa rencontre avec l'éditeur René JULLIARD puis avec Paul OTCHAKOVSKY-LAURENS, alors âgé de 18 ans, à qui il confie la lecture de manuscrits - à 36'50 : suite de l'échange entre Jean DAIVE et P.O.-L, sur le goût des lecteurs, celui d'autrefois, celui de demain. Sa douleur de constater l'absence d'intérêt du public pour certaines oeuvres en lesquelles il croit. Le gâchis à ses yeux d'une reconnaissance tardive ou post-mortem d'un livre et de son auteur. La modestie de son ambition pour sa maison d'édition. - à 40'56 : Christian BOURGOIS sur la politique éditoriale des Editions P.O.L. - à 43'29 : les liens entre les Editions de Minuit et ses éditions P.O.L. Son admiration pour Jérôme LINDON. L'aspect politique. - à 47'18 : remarque de SEMPÉ exprimant sa satisfaction pour une émission consacrée à P.O.-L, et ses souhaits pour l'avenir des Editions P.O.L. - à 49'16 : Paul OTCHAKOVSKY-LAURENS exprime sa gêne de parler de lui-même, de sa vie. Réflexion sur l'écriture, l'amenuisement et le silence en littérature. - à 54'48 : interview (par téléphone ; son altéré) de Jean CAYROL, écrivain, éditeur. sur le travail d'éditeur de P.O.L., son flair, la qualité de son travail (1'50). - à 57'57 : reprise de l'entretien avec P.O.-L, sur son entrée en édition. La revue "Strophes" alors qu'il était en études de Droit, sa fascination pour Jean CAYROL, alors aux Editions du Seuil en 1967-68 découvert dans l'émission de télévison "Vocations" de Pierre DUMAYET.Fichier 2 : - au début : suite interview Christian BOURGOIS sur P.O.L. et les maisons d'éditions crées dans les années 1980 (6'30 au total). - à 2'06 : reprise de l'interview de P.O.-L. La lourde responsabilité de la décision d'accepter ou non un manuscrit. Son principe de donner raison à l'auteur. Anecdote en illustration. La prise de risque. - à 13'30 : remarque de SEMPÉ sur ce qu'il aime dans le démarrage d'un éditeur comme P.O.L. - à 14'18 : Paul OTCHAKOVSKY-LAURENS cite MALLARMÉ à propos de ce qui manque à la maison d'édition pour devenir "grande", les difficultés. Sa volonté de ne pas la voir trop s'agrandir. Sa collaboration avec Carine TOLY. - à 18'25 : interview de Carine TOLY sur sa rencontre avec P.O.-L aux Editions Flammarion, sa fascination, la bonne répartition du travail entre eux. Le "goût" P.O.L. La dynamique de la maison et la remise en question (8'20 au total). - à 27' : remarque de SEMPÉ sur l'avenir (6'30 au total). - à 30'01 : Jean DAIVE l'interroge sur le poids de ses choix passés sur les choix actuels. Son rapport aux manuscrits, les différents cas de figure. La conception et la fabrication des livres chez P.O.L. - à 35'18 : interview de Martine OLLIVIER, sur son travail de préparation des manuscrits (1'50). - à 37'54 : reprise de l'entretien avec P.O.-L, Son goût pour la politique, son intérêt et sa confiance pour les analyses du monde politique par Jean-Marie COLOMBANI. - à 39'57 : Jean-Marie COLOMBANI, chroniqueur politique au journal "Le Monde" sur l'intégrité et la communication du savoir ; l'espace de liberté qu'est ce quotidien. L'attitude des hommes politiques vis-à-vis des journalistes et de la presse en général. L'exception Perre MAUROY. Ses rapports difficiles avec François MITTERRAND. La complexité de son métier (13'10 au total). - à 56'28 : retour sur les collines de Nyons (perturbations dues au bruit d'un hélicoptère). Son parcours tumultueux chez différents éditeurs avant de fonder sa propre maison d'édition. L'avenir. Le refus de sacrifier à la "quantité" de publication pour survivre. La découverte des manuscrits, le rituel quotidien. Fichier 3 : - au début : (question posée par Jean DAIVE à la fin du fichier 2) ses rapports avec les auteurs. Les modèles de narration qui le stupéfient. - à 9'15 : ses réponses très évasives sur son adoption à l'âge de quelques mois. Ses relations avec ses auteurs qui peuvent l'appeler chez lui. Son envie de suggestions d'écriture sur des sujets non encore traités. Son choix concernant Thierry LEVY comme invité dont il approuve le combat. - à 13'40 et 15'48 : Thierry LEVY, avocat ; pourquoi il s'est intéressé au projet de la prison de Saint-Maur (Indre), cellule de réflexion intellectuelle à l'intérieur de l'établissement, à l'incendie qui a détruit le travail entrepris. Commentaire sur cet échec, sur la prison quelle qu'elle soit comme fausse solution. La vie pénitentiaire incompréhensible de l'extérieur. Sa perception du système carcéral. Anecdote à propos d'un arbre scié pendant cette révolte (11'50 au total). - à 27'41 : reprise de l'entretien avec Paul OTCHAKOVSKY-LAURENS sur l'importance d'un tel témoignage ("les zones d'ombres et d'horreurs de la société dont il faut parler "). Evocation d'un livre espagnol sur le statut du bourreau en Espagne. - à 29'21 : image sonore d'un échange au ping-pong (mixé avec la musique) ; son goût pour ce jeu contrairement aux échecs qui l'ennuient. Ses réponses au questionnaire de Marcel PROUST, sa passion pour cet auteur. Les questions qui l'ont gêné le plus dans cette émission : celles sur sa biographie. Son souhait de voir les lecteurs devenir plus "aventuriers" (92'40 au total). - à 47'36 : désannonce de l'émission par Jean DAIVE.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!