Régine Crespin - Audio Ina.fr

Régine Crespin

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Télécharger le programme sur votre ordinateur

Régine Crespin

Mémoire retrouvée

audio 04 juil. 1995 50 vues 01h 22min 25s

François CASTANG s'entretient avec Régine CRESPIN. A l'âge de 68 ans, la grande cantatrice qui fut nommé un jour "la lionne de France", évoque ses rôles, les débuts de sa carrière au Métropolitan Opéra à New York et sa relation avec le directeur du MET Rudolf Bing, l'intense travail que représente le récital, le disque de référence que fut "Shéhérazade", la maladie, le plaisir de l'opérette et son goût pour le théâtre, sa personnalité, ses regrets et enfin son enseignement donné à l'école de Montmartre.- 0' : Disque du commerce : Extrait de Carmen : Finale, scène XI, "L'amour est enfant de Bohême..."- 2'15'' : Régine CRESPIN explique pourquoi elle a attendu longtemps pour jouer le rôle de Carmen. - 3'36" : Ses 25 ans de carrière au MET (Métropolitan Opéra à New York), comment fonctionnait ce théâtre. - 6'55'' : Disque du commerce : extrait de Carmen : Acte quatrième, Scène première, duo : "C'est toi... jusqu'à la fin. - 15'54'' : La forte personnalité de Rudolf Bing (directeur du MET), anecdote sur la jalousie du ténor Franco Corelli.- 18'48'' : Disque du commerce : extrait de "Chansons de Bilitis, Le tombeau des naiades, Le long du bois couvert de givre" de Claude Debussy.- 21'33" : La place du récital dans sa carrière, elle détaille le "travail de titan" que cela représente mais aussi le plaisir qu'elle vit dans cette recherche.- 25'09'' : Disque du commerce : extrait de "La Villanelle, Les nuits d'été" d'Hector Berlioz.- 27'25'' : Les conditions de l'enregistrement de "Shéhérazade" de Maurice Ravel et anecdote, son étonnement face à ce disque qui est devenu "le disque de référence".- 31'33'' : Disque du commerce : extrait de "Shéhérazade, Asie" de Ravel. - 40'41'' : L'expérience de la proximité de la mort dans le "Dialogue des carmélites" et dans sa propre vie. Elle évoque la maladie et son cancer et insiste sur le fait qu'elle a utilisé ce vécu dans son travail. - 45'23'' : Disque du commerce : extrait de l'opéra "Dialogues des Carmélites, la mère supérieure" de Francis Poulenc. - 1h00'21" : Le choix assumé d'avoir chanté de l'opérette et les difficultés de ce genre. Anecdote sur le point de départ de l'opéra-bouffe : "La Grande-duchesse de Gérolstein" de Jacques Offenbach. Elle a aimé s'amuser. Son attirance pour le théâtre. - 1h03'38'' : Disque du commerce : extrait de l'opéra-bouffe : "La Grande-duchesse de Gérolstein" de Jacques Offenbach. - 1h08'05" : Sa réflexion sur sa carrière, sa lenteur, son instinct. Son regret de ne pas avoir chanté "Isolde", des mélodies de Mahler, de ne pas avoir chanté avec Pavarotti ou Callas. - 1h12'15" : Disque du commerce : extrait de l'opéra italien "Cavalleria rusticana" de Pietro Mascagni.- 1h15'32" : Son enseignement au CNSM de Paris à Montmartre, son élève préférée, Isabelle Vernet.- 1h18'13'' : Disque du commerce : Disque du commerce : extrait de "Shéhérazade, L'indifférent" de Maurice Ravel. - 1h21'58'' : Désannonce

Émission

Mémoire retrouvée

Générique

participant

Régine Crespin

présentateur

François Castang

AdBlock activé!