Aller au contenu principal
Thierry Ardisson : "Il y a une dimension patrimoniale dans tout ce que j'ai fait"

Thierry Ardisson : "Il y a une dimension patrimoniale dans tout ce que j'ai fait"

L'animateur était l'invité de BFMTV dimanche 11 avril pour évoquer notamment sa carrière et son partenariat avec l'INA.

Publié le 15.04.2021

Thierry Ardisson : "Il y a une dimension patrimoniale dans tout ce que j'ai fait"

L'animateur était l'invité de BFMTV dimanche 11 avril pour évoquer notamment sa carrière et son partenariat avec l'INA.

Publié le 15.04.2021
Crédits : DR
 
Crédits : DR

L'animateur était l'invité de BFMTV dimanche 11 avril pour évoquer notamment sa carrière et son partenariat avec l'INA.

L'homme en noir était en verve dimanche soir 11 avril ! Thierry Ardisson était l'invité de BFMTV et répondait aux questions de Jean-Baptiste Boursier, Christophe Barbier et Norah Hamadi. Il est revenu sur son actualité, sa carrière et son regard sur la société.

Il s'est dit d'emblée "ravi" d'avoir été remercié de C8 il y a deux ans : "Les deux années que je viens de passer, je suis ravi de pas avoir eu à faire des émissions, j'en ai inventées des nouvelles !", a-t-il dit.

Et parmi les choses qui l'ont occupé, il y a le partenariat avec l'INA. "Il y a 10 ans, l'INA m'avait proposé de faire un site dédié et 10 ans après, le patron de l'INA Laurent Vallet m'a proposé de faire une chaîne Youtube, j'étais vachement content !", a-t-il expliqué, précisant défendre le caractère pérenne de ses émissions. "Je faisais des interview très écrites, tournées et montées, il y a une dimension patrimoniale dans ce que j'ai fait, et ça me désolait de savoir que tout ça allait s'évaporer. Aujourd'hui, tout est bien rangé !"

« On m’a toujours dit oui »

"Quand j'ai commencé, j'étais terrorisé, il m'a fallu des années pour arrêter d'avoir le trac (...) J'ai fait de la télé, parce que c'est le seul endroit où on m'a donné de l'argent pour faire tout ce que je voulais (...) on m'a toujours dit oui et ça a duré 35 ans", a-t-il poursuivi, évoquant sa carrière.

La séquence a été illustrée de nombreux extraits tirés de INA Arditube dont un clash survenu en 2004 entre Jean-Luc Mélenchon et Jean-Marie Bigard :

"Ils sont toujours pareils et disent toujours la même chose", a estimé l'animateur.