Aller au contenu principal
This is a quarantine

This is a quarantine

En mars 2020, tout le pays se confinait pour lutter contre la Covid-19. Pour palier l’absence de contact avec le public, Arnaud Rebotini, musicien de talent, césarisé et producteur multi-facettes, lui donnait rendez-vous tous les vendredis pendant deux mois avec un morceau inédit composé dans son studio et inspiré de l’actualité en ces temps de confinement généralisé.

Publié le 20.03.2020

L’Institut national de l’audiovisuel (INA) s’est associé à cette initiative en produisant et réalisant un clip en found footage pour chacun des huit morceaux composés par l’artiste.

En partenariat avec Premiere Music GroupFIP et INASOUND, le musicien césarisé proposera un nouveau titre chaque vendredi pendant toute la durée du confinement.  Comme une évidence, le compositeur a fait appel aux équipes de l’INA pour illustrer ses titres inédits. Le clip sera présenté en parrallèle. Plus encore, le musicien  a invité ses amis pour une série de remix. Une sorte de cadavre exquis vidéo-musical pour le plus grand plaisir de tous.

Ami fidèle de l’INA, quand Arnaud Rebotini fait appel à l’INA, comme une évidence, pour mettre en images ses tracks spéciales « confinement », l’institut répond présent !

 « Punk en costard » comme il aime se définir,  Arnaud Rebotini est un ami de longue date de l’INA.  L’artiste entretient des liens étroits avec l’INA GRM (Groupe de Recherches Musicales crée en 1958 par Pierre Schaeffer – l’homme qui a prouvé qu’on pouvait faire de la musique en manipulant le son). En 2016, il sort sous son label Black Strobe Records Frontières, un album aux sonorités électroacoustiques réalisé avec Christian Zanesi. En 2019, on le retrouve dans la Nef du Palais Brongniart lors de la première édition du Festival INASOUND, l'expérience musicale et numérique dédiée aux cultures électroniques.


Coffret vinyle


Edition simple


Edition collector

Lancer le diaporama : 3 images

Promo vinyle Rebotini 2
2021 - 00:27 - vidéo

Actualités

Les actualités de l'INA

Le féminisme en ligne est-il un néo-féminisme ?
Bonjour Sagan ou la naissance d'un roman mythique
Diffusion
Carte blanche à Lamya Essemlali,  présidente de Sea Shepherd France
Conférence
«Les GAFAM définissent comment le grand public accède à l’information sur Internet»
«80 %» : un podcast sur le handicap invisible et les métiers de l’audiovisuel
Opération spéciale
Écologie : «On en demande beaucoup au sport»
Léa Veinstein : «Le témoignage de Simone Veil est un combat»
Podcast
L'INA partenaire de Médias en Seine 2022
Festival
madelen vous offre le premier épisode d’une série culte chaque lundi sur sa nouvelle chaîne Youtube
Opération spéciale
«Le problème nucléaire s’ajoute au problème climatique»
Conférence
Allain Bougrain-Dubourg : « Nous avons posé les bases de l’engagement écologique »
Rencontre
Balavoine, enquête sur un destin tragique
Diffusion
AKOUSMA : la célébration de l'écoute
Concert
Jean Blaise : « Paris a été la première ville du monde à proposer Nuit Blanche »
« Tout n’a pas été dit en musique »
Rencontre
Le punk est mort, vive le punk 
Comment juge-t-on la bande-son d’un film ?
Les femmes sous-représentées dans le documentaire 
Festival Soeurs Jumelles : la rencontre de la musique et de l’image
Comment les premières images de La Cinq ont été retrouvées
Collection
Nina Hazel : « Avec la fanfiction, l’histoire ne s’arrête jamais »
Quand la pochette de disque se transforme en objet de décoration connecté
«Je me suis demandé comment utiliser des extraits de "Shoah" dans des classes»