Aller au contenu principal
This is a quarantine

This is a quarantine

En mars 2020, tout le pays se confinait pour lutter contre la Covid-19. Pour palier l’absence de contact avec le public, Arnaud Rebotini, musicien de talent, césarisé et producteur multi-facettes, lui donnait rendez-vous tous les vendredis pendant deux mois avec un morceau inédit composé dans son studio et inspiré de l’actualité en ces temps de confinement généralisé.

Publié le 20.03.2020

L’Institut national de l’audiovisuel (INA) s’est associé à cette initiative en produisant et réalisant un clip en found footage pour chacun des huit morceaux composés par l’artiste.

En partenariat avec Premiere Music Group, FIP et INASOUND, le musicien césarisé proposera un nouveau titre chaque vendredi pendant toute la durée du confinement. Comme une évidence, le compositeur a fait appel aux équipes de l’INA pour illustrer ses titres inédits. Le clip sera présenté en parrallèle. Plus encore, le musicien a invité ses amis pour une série de remix. Une sorte de cadavre exquis vidéo-musical pour le plus grand plaisir de tous.

Ami fidèle de l’INA, quand Arnaud Rebotini fait appel à l’INA, comme une évidence, pour mettre en images ses tracks spéciales « confinement », l’institut répond présent !

« Punk en costard » comme il aime se définir, Arnaud Rebotini est un ami de longue date de l’INA. L’artiste entretient des liens étroits avec l’INA GRM (Groupe de Recherches Musicales crée en 1958 par Pierre Schaeffer – l’homme qui a prouvé qu’on pouvait faire de la musique en manipulant le son). En 2016, il sort sous son label Black Strobe Records Frontières, un album aux sonorités électroacoustiques réalisé avec Christian Zanesi. En 2019, on le retrouve dans la Nef du Palais Brongniart lors de la première édition du Festival INASOUND, l'expérience musicale et numérique dédiée aux cultures électroniques.

Coffret vinyle

Edition simple

Edition collector

Lancer le diaporama : 3 images

Promo vinyle Rebotini 2
2021 - 00:27 - vidéo

Actualités

Les actualités de l'INA

L'INA dévoile la plus large étude jamais réalisée sur la diffusion du documentaire à la télévision
À quoi ressemblaient les campagnes françaises dans les années 60
Sur Youtube, Mireille Dumas retrouve ses anciens témoins
«Madame est servie», la série qui a inversé les rôles, à voir sur madelen
Festival Présences 2024
Vous savez comment on avortait lorsque c'était interdit : l'INA lance un appel à témoins
Regardez les années 70 en version originale avec la chaîne INA 70
Julie Dachez : «Les médias contribuent à véhiculer cette image de l'autisme comme tare»
«S.P.A.M.», la série qui aide les enseignants et les élèves à décrypter les médias et l’information
Serge Viallet : «Nous sommes des archéologues de l’image»
À la recherche du tombeau perdu de Néfertiti
«Ginette Kolinka : nous n’étions rien», une nouvelle série du podcast «Mémoires de la Shoah»
Hommage à Pierre Richard au festival Au-delà de l’écran de Vincennes
L'INA lance Ardivision, sa première Fast TV
«Duels d’Histoire» : donner aux femmes leur juste place dans l'Histoire
«Le film "Shoah" ne répond pas à la question du pourquoi ?»
Les mots de Georges Kiejman sur la Shoah : «Pardon d’avoir survécu»
«L’étude des oasis nous apporte des solutions pour faire face au réchauffement climatique»
Johnny Hallyday : décryptage d’un symbole de la culture populaire et du patrimoine français
«Le rap a gagné la guerre en devenant la musique populaire par excellence»
Serge Viallet : «Nous sommes des archéologues de l’image»
La République électronique de Dombrance
Le féminisme en ligne est-il un néo-féminisme ?
Léa Veinstein : «Le témoignage de Simone Veil est un combat»