Aller au contenu principal
Philae, le dernier bastion de l’Égypte ancienne

Philae, le dernier bastion de l’Égypte ancienne

DOCUMENTAIRE – Partez à la découverte de Philae, le dernier bastion de l’Égypte ancienne. Baptisé « la perle du Nil », ce sanctuaire dédié à la déesse Isis est posé sur une petite île et orné d’une dizaine de temples. « Philae, derniers temples de l’Égypte antique », un documentaire de Benoît Poisson produit par l’INA à voir sur RMC Découverte le 1er février à 21h.

Publié le 30.01.2023

Philae, "la perle du Nil". Crédits : INA.

Situé à Assouan au Sud de l’Égypte, Philae impressionne par sa magnificence. Ce sanctuaire dédié à la déesse Isis (déesse de la maternité, de l’amour et de la résurrection) est l’œuvre magistrale des derniers pharaons d’Égypte et des empereurs romains qui leur ont succédé. Terre sacrée, Philae n'a eu de cesse de se développer. Sur près de sept siècles, elle s'est dotée d'édifices remarquables dont l'imposante architecture est une offrande aux dieux du Nil, tout autant qu'un symbole d'autorité pour les pharaons qui ont régné sur la région.

Lieu de pèlerinage mais aussi de pouvoir politique dans l’Antiquité, Philae est aujourd’hui l’un des temples le mieux conservé de toute l’Égypte. Pour les archéologues, c’est un véritable livre à ciel ouvert qui témoigne de la puissance de la dynastie des Ptolémée et des empereurs romains qui ont régné sur la région jusqu’au 7e siècle après J.C. Les édifices construits à plusieurs siècles d’intervalles, font de Philae un site hors du commun. Les détails architecturaux complexes et élaborés, typiques des bâtiments gréco-romains, viennent s’imbriquer dans les structures égyptiennes.

Obsédés par la notion d’immortalité, les Égyptiens construisaient des temples éternels. La construction des deux barrages d’Assouan change peu à peu le terrain et modifie le cours du Nil. Les édifices, menacés d’engloutissements dans les années 70, sont déplacés. Un plan de sauvetage international est mené sous l’égide de l’UNESCO. Pour relever cet incroyable défi, les techniques les plus innovantes ont été employées pendant dix ans sur un chantier titanesque. Plus de 40 000 blocs de pierre ont été, un à un, démantelés puis réassemblés pour sauver ce joyau de l’Égypte antique.

Sauvé des eaux, le site de Philae est aujourd’hui incontournable pour les touristes du monde entier. Il reste un terrain d’étude passionnant pour les spécialistes de l’Égypte antique qui continuent de percer ses secrets.

Philae

« Philae, derniers temples de l’Égypte antique »
Une production originale INA
Réalisateur : Benoît Poisson
Productrice : Énora Contant
Durée : 52’
A voir sur RMC Découverte mercredi 1er février à 21h.

Actualités

Les actualités de l'INA