Aller au contenu principal
madelen fait son cinéma : «Deux ou trois choses que je sais d’elle» de Jean-Luc Godard

madelen fait son cinéma : «Deux ou trois choses que je sais d’elle» de Jean-Luc Godard

Tous les jours madelen, l'offre de streaming illimité de l'INA, vous propose une séance de cinéma. Focus sur "Deux ou trois choses que je sais d’elle",  une symphonie silencieuse signée Jean-Luc Godard.

Par l'INA - Publié le 13.12.2021
Crédits : INA/Justine Babut

 

 

« Je sens que quelque chose me manque mais je ne sais pas trop quoi… »

Avant d’ouvrir les yeux, il faut tendre l’oreille pour apprécier ce film de Jean-Luc Godard qui nous livre ses plus beaux chuchotements. C’est l’histoire de Juliette, Marina Vlady, une femme à la vie « banale » qui déambule dans un grand ensemble HLM. Qu’est-ce donc le quotidien sans relief dans une tour de banlieue où le béton absorbe toutes les odeurs de pâquerettes et de café chaud ? Nous sommes au milieu des années 60, la jeune femme s’offre par tranches de vie comme tous les personnages du film, qui s’interrogent sur le langage et sur l’origine des larmes. Avec Godard, tout est sens, tout est collage, mais ne pas tout comprendre ne vous prive pas de flotter dans cette « symphonie silencieuse » où « l’espace, le son et les couleurs » surgissent dans le désordre. Deux ou trois choses que je sais d’elle ne nous apprend pas tant sur Juliette que sur ce qu'elle voit, touche, respire. Après l’avoir vu, vous saurez donc, deux ou trois choses sur le monde.