Aller au contenu principal
madelen fait son cinéma : «Clair de Terre» de Guy Gilles avec Patrick Jouané

madelen fait son cinéma : «Clair de Terre» de Guy Gilles avec Patrick Jouané

« J’ai la tête pleine de souvenirs, c’est pour ça que je m’ennuie jamais. » Tous les jours madelen, l'offre de streaming illimité de l'INA, propose une séance de cinéma. Voici «Clair de Terre» de Guy Gilles avec Patrick Jouané et Annie Girardot. Un film méconnu de la Nouvelle Vague.

Par l'INA - Publié le 19.11.2021

« J’ai la tête pleine de souvenirs, c’est pour ça que je m’ennuie jamais. » 

Il y a Un Homme et une femme et il y a le masculin et le féminin chez Guy Gilles. Cinéaste trop méconnu de la Nouvelle Vague, que vous ne voyez ni sur les plateformes, ni au cinéma,Gilles a tout appris aux côtés de Reichenbach (que vous connaissez bien si vous passez toutes vos heures sur madelen). En 1970, il tourne son troisième long métrage, Clair de terre, avec le jeune Patrick Jouané, visage hypnotique, et Annie Girardot, croqueuse de jeune âme, si désinvolte pour l’époque. Un film sur le temps qui passe. Un temps qui fait si mal à l’intérieur de soi qu’il nous oblige à partir, toujours. C’est le temps qui nous abandonne, inutile de courir après.Vers où part Pierre ? Vers l’ailleurs. Sur les traces de sa mère enterrée en Tunisie. Ce sont les hommes qui bougent chez Guy Gilles, les femmes, elles sont statiques, et délivrent le savoir - sagesse. Il y a du Varda, et du Bresson, mais il y a surtout une lumière noble, des mots justes, même quand tout est immoral. C’est de loin la plus belle surprise de nos nouveautés cinéma. On espère très fort qu’il vous plaira.

 

Pour aller plus loin…