Aller au contenu principal
Sur Lumni étudiant, "des fresques numériques pour recontextualiser des grands moments de l’Histoire"

Sur Lumni étudiant, "des fresques numériques pour recontextualiser des grands moments de l’Histoire"

Lancée lundi 27 septembre, Lumni étudiant est une nouvelle offre qui rassemble le meilleur du contenu des acteurs de l'audiovisuel public pour accompagner les étudiants. L’INA y joue pleinement son rôle de média patrimonial.

Par Benoît Dusanter - Publié le 27.09.2021

Fort du succès de la plateforme éducative Lumni lancée en 2019, l’INA poursuit l’aventure avec une nouvelle offre destinée aux étudiants, Lumni étudiant. Comme celle destinée aux plus jeunes, dont la notoriété s'est accrue avec la crise sanitaire, la formule pour les étudiants offrent différents contenus en ligne, expertisés, gratuits et sans publicité.

"L’INA est heureux de rejoindre ce nouveau volet de l’offre, notamment à travers des fresques numériques qui permettent de recontextualiser des grands moments de l’histoire", a expliqué lundi 27 septembre Laurent Vallet, PDG de l’INA.

"Un parent sur deux, un prof sur deux et un élève sur deux connaît cette offre" Lumni, a souligné Laurent Vallet.

Parmi les contenus proposés par l’Institut, on retrouve en effet les fresques numériques.

Découvrez également les contenus issus des fresques « Sudorama », « Festival de Cannes », « Panorama Grand Est » et « Arts sonores » (GRM).

L’INA proposera également une série de 5 vidéos avec l’enquête de la journaliste Anne-Sophie Novel sur les nouveaux modèles de financement et les nouveaux formats développés par les médias en ligne, ainsi que 4 interviews réalisées par les équipes de La revue des médias issues du colloque « Les démocraties à l’épreuve des infox » organisé par l’INA et la BNF en 2019.

Actualités

Les actualités de l'INA

L'INA dévoile la plus large étude jamais réalisée sur la diffusion du documentaire à la télévision
À quoi ressemblaient les campagnes françaises dans les années 60
Sur Youtube, Mireille Dumas retrouve ses anciens témoins
«Madame est servie», la série qui a inversé les rôles, à voir sur madelen
Festival Présences 2024
Vous savez comment on avortait lorsque c'était interdit : l'INA lance un appel à témoins
Regardez les années 70 en version originale avec la chaîne INA 70
Julie Dachez : «Les médias contribuent à véhiculer cette image de l'autisme comme tare»
«S.P.A.M.», la série qui aide les enseignants et les élèves à décrypter les médias et l’information
Serge Viallet : «Nous sommes des archéologues de l’image»
À la recherche du tombeau perdu de Néfertiti
«Ginette Kolinka : nous n’étions rien», une nouvelle série du podcast «Mémoires de la Shoah»
Hommage à Pierre Richard au festival Au-delà de l’écran de Vincennes
L'INA lance Ardivision, sa première Fast TV
«Duels d’Histoire» : donner aux femmes leur juste place dans l'Histoire
«Le film "Shoah" ne répond pas à la question du pourquoi ?»
Les mots de Georges Kiejman sur la Shoah : «Pardon d’avoir survécu»
«L’étude des oasis nous apporte des solutions pour faire face au réchauffement climatique»
Johnny Hallyday : décryptage d’un symbole de la culture populaire et du patrimoine français
«Le rap a gagné la guerre en devenant la musique populaire par excellence»
Serge Viallet : «Nous sommes des archéologues de l’image»
La République électronique de Dombrance
Le féminisme en ligne est-il un néo-féminisme ?
Léa Veinstein : «Le témoignage de Simone Veil est un combat»