Aller au contenu principal
Leonard Bernstein, un américain à Paris

Leonard Bernstein, un américain à Paris

A l'occasion du centenaire de la naissance de Bernstein,  l'INA fournit à Warner Classics des archives sonores de Leonard Bernstein.

Publié le 21.12.2018

A l'occasion du centenaire de la naissance du compositeur et chef d'orchestre Leonard Bernstein, Warner Classics publie un coffret de 7 CDs réunissant ses prestations à la tête de l'Orchestre national de France. Avec des inédits de l'Ina redécouverts par Karine Le Bail, historienne et chercheuse au CNRS, qui a produit pendant 20 ans "les Greniers de la mémoire" sur France Musique.

Historienne de formation, chercheuse au CNRS et passionnée de musique et d'archives, Karine Le Bail a rencontré Léonard Bernstein alors qu'elle passait des journées entières à explorer les archives de l'Ina pour préparer "Les Greniers de la mémoire", une émission qu'elle a produite sur France Musique pendant 20 ans. C'est cette expérience d'écoute attentive dont elle nous fait à nouveau profiter aujourd'hui en sélectionnant parmi les grandes heures de l'Orchestre national de France les concerts dirigés par Leonard Bernstein à Paris, entre 1975 et 1979.

Leonard Bernstein, un américain à Paris
2018 - 03:58 - vidéo

A l'occasion du centenaire de la naissance du compositeur et chef d'orchestre Leonard Bernstein, Warner Classics publie un coffret de 7 CDs réunissant ses prestations à la tête de l'Orchestre national de France. Avec des inédits redécouverts par Karine Le Bail, historienne et chercheuse au CNRS, qui a produit pendant 20 ans "les Greniers de la mémoire" sur France Musique.

La relation privilégiée entre le compositeur et chef d'orchestre américain et l'orchestre national remonte à 1947, et certains musiciens sont encore présents dans les années 1970 ! Une complicité qui s'exprime particulièrement dans un programme Ravel de septembre 1975 où Bernstein tient la partie de piano tout en dirigeant. Cet enregistrement inédit issu des archives de l'INA est au cœur d'un coffret de CDs édité par Warner Classics à l'occasion du centenaire de la naissance de Bernstein, complété par des moments de répétition précieux, ainsi qu'un concert où il dirige ses propres œuvres.

Ce coffret comprend également d'autres enregistrements de Bernstein à la tête de l'ONF, en particulier des œuvres de Berlioz, Schumann (avec Rostropovitch), Milhaud et Rachmaninov (avec Weissenberg).

Lancer le diaporama : 3 images

Actualités

Les actualités de l'INA

La vulgarisation de la conquête spatiale à la télévision
Conférence
Philae, le dernier bastion de l’Égypte ancienne
Diffusion
Présences électronique 2023
Concert
Jean-Pierre Mader : «Un gros succès populaire, c'est du travail, un peu de talent et 80% de chance»
Conférence
Le féminisme en ligne est-il un néo-féminisme ?
Elena Avdija : «Les femmes cascadeuses sont des battantes»
L’INA lance le lab : la data média au service des chercheurs
Lamya Essemlali : «Rester gentiment assis sur son canapé ne suffit plus»
«Le problème nucléaire s’ajoute au problème climatique»
Conférence
Écologie : «On en demande beaucoup au sport»
«Les GAFAM définissent comment le grand public accède à l’information sur Internet»
«80 %» : un podcast sur le handicap invisible et les métiers de l’audiovisuel
Opération spéciale
Bonjour Sagan ou la naissance d'un roman mythique
Diffusion
Léa Veinstein : «Le témoignage de Simone Veil est un combat»
Podcast
madelen vous offre le premier épisode d’une série culte chaque lundi sur sa nouvelle chaîne Youtube
Opération spéciale
Allain Bougrain-Dubourg : « Nous avons posé les bases de l’engagement écologique »
Rencontre
Balavoine, enquête sur un destin tragique
Diffusion
AKOUSMA : la célébration de l'écoute
Concert
Jean Blaise : « Paris a été la première ville du monde à proposer Nuit Blanche »
« Tout n’a pas été dit en musique »
Rencontre
Le punk est mort, vive le punk
Comment juge-t-on la bande-son d’un film ?
Les femmes sous-représentées dans le documentaire
Comment les premières images de La Cinq ont été retrouvées
Collection
Nina Hazel : « Avec la fanfiction, l’histoire ne s’arrête jamais »
Quand la pochette de disque se transforme en objet de décoration connecté
«Je me suis demandé comment utiliser des extraits de "Shoah" dans des classes»