Aller au contenu principal
INA sup : c’est parti pour une nouvelle année 

INA sup : c’est parti pour une nouvelle année 

400 étudiants font leur rentrée à INA sup, tous en quête d'un avenir dans les métiers de l'image, du son et du patrimoine. 

Par Sylvie Lartigue - Publié le 21.09.2021

Les étudiants des BTS TIEE et gestion de production font leur rentrée à INA sup. Crédits : INA.

Crédits photo : Didier Allard

En cette rentrée 2021, l’école INA sup accueille près de 400 étudiants venus se former aux métiers de l’image, du son, de la production et du patrimoine audiovisuel. Les BTS ont ouvert le bal vendredi 3 septembre. Jusqu'au début du mois d'octobre, les promotions des 15 diplômes vont retrouver ou découvrir leurs salles de cours, leurs studios, leurs salles de montage et leurs plateaux où ils vont apprendre en s’exerçant.

« C’est une grande caverne d’Ali Baba. Les moyens qu’INA sup met à notre disposition sont assez phénoménaux ! » Quentin, diplômé du DIS.

Les étudiants en motion design ont fait leur pré-rentrée lors du salon Motion Design Plus, le 18 septembre à Paris. Crédits : INA.
Les étudiants en motion design ont fait leur pré-rentrée lors du salon Motion Design Plus, le 18 septembre à Paris. Crédits : INA.

Sur le campus, l’immersion professionnelle est immédiate car il est un des seuls en France à être situé au sein même d’une entreprise, en l’occurrence l’INA. Les étudiants côtoient ainsi les salariés au quotidien, que ce soit dans les couloirs, à la cantine ou dans les transports en commun. A tout moment, ils peuvent emprunter le matériel pour mener leurs projets.

L’année dernière par exemple, plusieurs cursus du 1er cycle ont contribué à la création et la diffusion d’une vidéo en live à l’occasion de la Fête de la musique. Les étudiants ont recruté eux-mêmes les artistes, décidé du dispositif, préparé le studio et assuré le live sur la chaîne YouTube du bureau des étudiants ! Une vraie production, digne des plus grands concerts.

Les étudiants préparent le live de la Fête de la musique. Crédits : INA
Les étudiants préparent le live de la Fête de la musique. Crédits : INA

Les nouveaux étudiants de cette année 2021-2022 sont par ailleurs encouragés en cette rentrée avec le retour d’expérience de leurs prédécesseurs. La plupart n’a pas tardé à trouver un emploi. Ainsi, après son stage au pôle images de la médiathèque du CNRS, Raphaëlle s’est vue proposée un poste. Benjamin, motion designer, a rapidement trouvé un emploi à Jellysmack, créateur de contenus vidéo. De quoi entamer une rentrée avec sérénité et confiance.

Les chiffres clés d'INA sup

15 diplômes, de la classe alpha aux masters
86 % de taux d'insertion professionnelle
+ de 150 alternants par an
97 % de réussite aux examens