Aller au contenu principal
Présidentielle : «adn», l’émission qui plonge les candidats dans les archives

Présidentielle : «adn», l’émission qui plonge les candidats dans les archives

À l’occasion de l’élection présidentielle, l’INA propose «adn», sa propre émission politique diffusée sur son site et ses plateformes. Chaque numéro, présenté par Patrick Cohen, propose aux candidates et candidats une immersion originale et inédite dans le temps.

Par l'INA - Publié le 17.03.2022
L'émission est présentée par le journaliste Patrick Cohen. Crédits : INA/Didier Allard.

À partir du 18 mars, l'émission politique de l'INA «adn» cherche à mieux comprendre qui sont les candidats à la présidentielle à l'aide des archives. Durant 45 minutes, seul au milieu d'un studio et entouré d’écrans, l'invité, guidé par la voix de Patrick Cohen, est plongé dans un bain d’archives tour à tour inattendues, émouvantes ou piquantes. Une dizaine de séquences rythment l'ensemble : « Racines » revient sur les débuts du candidat, « Zéro pointé » le confronte à un faux-pas, « Face à de Gaulle » le convoque devant l’Histoire...

L'objectif est de savoir, au-delà de leur programme, qui sont vraiment les candidats ? Quels sont leurs goûts ? Leurs influences politiques ? Leurs mentors ? Leurs engagements ? Face aux archives et aux questions de Patrick Cohen, les candidats réagissent, se livrent et défendent leurs positions. Des interviews intimes qui offrent un éclairage nouveau sur les personnalités et les propositions de celui ou celle qui se soumet au suffrage populaire. Comme un pas de côté pour offrir un éclairage nouveau des candidats.

Laurent Vallet, PDG de l'INA, estime qu'avec ce projet, l'Institut «franchit une nouvelle étape de sa transformation et affirme son statut de média patrimonial public (...) Partager notre patrimoine audiovisuel à travers des formats originaux qui éclairent l’actualité de façon singulière, tel est aujourd’hui l’adn de l’INA».

L'émission «adn» est diffusée tous les soirs à 18h à partir du 18 mars sur le site de l'INA et ses plateformes Youtube, Facebook et Instagram. Le premier invité est Yannick Jadot.

Crédits : INA/Didier Allard
Crédits : INA/Didier Allard
Crédits : INA/Didier Allard
Crédits : INA/Didier Allard
Crédits : INA/Didier Allard
Crédits : INA/Didier Allard
Lancer le diaporama : 6 images

Actualités

Les actualités de l'INA

L'INA dévoile la plus large étude jamais réalisée sur la diffusion du documentaire à la télévision
À quoi ressemblaient les campagnes françaises dans les années 60
Sur Youtube, Mireille Dumas retrouve ses anciens témoins
«Madame est servie», la série qui a inversé les rôles, à voir sur madelen
Festival Présences 2024
Vous savez comment on avortait lorsque c'était interdit : l'INA lance un appel à témoins
Regardez les années 70 en version originale avec la chaîne INA 70
Julie Dachez : «Les médias contribuent à véhiculer cette image de l'autisme comme tare»
«S.P.A.M.», la série qui aide les enseignants et les élèves à décrypter les médias et l’information
Serge Viallet : «Nous sommes des archéologues de l’image»
À la recherche du tombeau perdu de Néfertiti
«Ginette Kolinka : nous n’étions rien», une nouvelle série du podcast «Mémoires de la Shoah»
Hommage à Pierre Richard au festival Au-delà de l’écran de Vincennes
L'INA lance Ardivision, sa première Fast TV
«Duels d’Histoire» : donner aux femmes leur juste place dans l'Histoire
«Le film "Shoah" ne répond pas à la question du pourquoi ?»
Les mots de Georges Kiejman sur la Shoah : «Pardon d’avoir survécu»
«L’étude des oasis nous apporte des solutions pour faire face au réchauffement climatique»
Johnny Hallyday : décryptage d’un symbole de la culture populaire et du patrimoine français
«Le rap a gagné la guerre en devenant la musique populaire par excellence»
Serge Viallet : «Nous sommes des archéologues de l’image»
La République électronique de Dombrance
Le féminisme en ligne est-il un néo-féminisme ?
Léa Veinstein : «Le témoignage de Simone Veil est un combat»