Aller au contenu principal
Sur le tournage de "Chinon, la forteresse aux trois châteaux"

Sur le tournage de "Chinon, la forteresse aux trois châteaux"

RMC Découverte diffuse le 5 octobre un documentaire INA inédit sur la forteresse de Chinon. Un voyage dans le temps spectaculaire sur un complexe architectural unique et majestueux à voir sur le canal 24 de la TNT.

Par l'INA - Publié le 29.09.2021
Crédits : Didier Allard / INA

Perchée à 80 mètres d’altitude, s’étendant sur plus de 25 000 mètres carrés, la forteresse de Chinon en Indre-et-Loire domine fièrement sa vallée et son domaine viticole de renommée internationale depuis des millénaires. Au fil des siècles, trois châteaux distincts ont ici vu le jour, formant un complexe architectural unique et majestueux. A son apogée cette enceinte redoutable possédait plus de trente tours dont certaines culminaient à 35 mètres de hauteur, l’équivalent d’un immeuble de 10 étages.

Avec ses souterrains, ses passages secrets, ses mythes et ses légendes, Chinon attise la curiosité et l’imagination.

Grâce aux témoignages des experts, les trois châteaux se dévoilent au grand jour, révélés par un travail de reconstitution en trois dimensions. Véritable trait d’union entre les hommes et les âges, la forteresse de Chinon nous ouvre une fenêtre inédite sur plusieurs millénaires d’Histoire et d’architecture.

 

« On ne peut pas dissocier le Château de Chinon de Jeanne d’Arc, c’était le début de la reconquête des Français face aux Anglais »

Sébastien Rautureau, responsable adjoint de la forteresse royale de Chinon

Immersion sur le tournage de "Chinon, La forteresse aux trois châteaux" 

Les souterrains

L’équipe est descendue à 40 mètres sous la forteresse, à l'intérieur de l'éperon rocheux, où près de 12 kilomètres de galeries se succèdent. Ces galeries ont été creusées pour en extraire la pierre de tuffeau servant à bâtir la forteresse.

Le chai

Les galeries souterraines évidées, dont la pierre a servi à la construction de la forteresse, sont aujourd'hui réemployées comme chai par les vignerons de Chinon qui y font vieillir un vin d'exception.

Le drone

Les images de drone sont aujourd'hui essentielles à ce type de documentaire. Le travail est toutefois rendu difficile par les oiseaux qui nichent au sein de la forteresse et défendent leur territoire. Les attaques de corbeaux sur le drone ont été fréquentes lors de ces prises de vue.

Le tir à l'arc

Un officier de tir expérimenté, Alain Besse de la compagnie d'Arc de Saint-Maur, est venu testé en conditions réelles la disposition des archères dans les tours de défense de la forteresse. Il a ainsi pu constater comment les bâtisseurs du moyen-âge se sont adaptés aux besoins militaires, et ont permis d'accroître l'efficacité des tirs d'arcs ou d'arbalètes.

Les secrets

Les auteurs ont travaillé très étroitement avec Marie-Eve Scheffer, archéologue et responsable de la forteresse royale de Chinon, afin de transmettre au public les toutes dernières connaissances sur la construction et son histoire ; de nombreux éléments ayant été découverts lors de fouilles archéologiques récentes. L'histoire d'un tel lieu n'est jamais figée.