Aller au contenu principal
«La star de "adn", c'est l'archive»

«La star de "adn", c'est l'archive»

Hugo Domenach, coordinateur éditorial de l'émission politique de l'INA, explique le concept de ce nouveau rendez-vous qui confronte les candidats à l'élection présidentielle aux archives.

Par l'INA - Publié le 18.03.2022
Marine Le Pen sur le plateau de «adn». Crédits : DIDIER ALLARD/INA.

INA. - Quel est le concept de l'émission ?

Hugo Domenach. - « Dans "adn", nous invitons les candidats à la présidentielle pour les immerger dans les archives de leur vie, et aussi des archives qui résonnent avec leur parcours. On essaye de les passer au crible, aux rayons X, de vraiment révéler leur ADN. Patrick Cohen est présent, mais seulement par la voix. Parce qu'on voulait vraiment mettre l'archive au cœur du dispositif. La star de l'émission, c'est vraiment l'archive.»

Comment avez-vous travaillé ?

«D'un point de vue éditorial, nous avons travaillé avec Patrick Cohen, mais aussi la journaliste Guilaine Chenu et Richard Poirot, chef de la rédaction de l'INA. Ensemble, nous avons formé une sorte de cellule de travail. Nous avons été aidés par la rédaction de l'INA. Ainsi nous avons pu trouver des archives qui résonnaient grâce à une équipe de documentalistes vraiment très forte. Et ça, c'est vraiment ce qui fait la richesse de l'INA.»

Les candidats ont-il joué le jeu ?

«Oui, car au-delà de la réalisation et de l'immersion qu'il y a dans les archives, on voit vraiment qui ils sont au fond d'eux, ce qui les anime. Pourquoi est-ce qu'ils font de la politique et quels sont les sujets qui les intéressent le plus.»

Actualités

Les actualités de l'INA

L'INA dévoile la plus large étude jamais réalisée sur la diffusion du documentaire à la télévision
À quoi ressemblaient les campagnes françaises dans les années 60
Sur Youtube, Mireille Dumas retrouve ses anciens témoins
«Madame est servie», la série qui a inversé les rôles, à voir sur madelen
Festival Présences 2024
Vous savez comment on avortait lorsque c'était interdit : l'INA lance un appel à témoins
Regardez les années 70 en version originale avec la chaîne INA 70
Julie Dachez : «Les médias contribuent à véhiculer cette image de l'autisme comme tare»
«S.P.A.M.», la série qui aide les enseignants et les élèves à décrypter les médias et l’information
Serge Viallet : «Nous sommes des archéologues de l’image»
À la recherche du tombeau perdu de Néfertiti
«Ginette Kolinka : nous n’étions rien», une nouvelle série du podcast «Mémoires de la Shoah»
Hommage à Pierre Richard au festival Au-delà de l’écran de Vincennes
L'INA lance Ardivision, sa première Fast TV
«Duels d’Histoire» : donner aux femmes leur juste place dans l'Histoire
«Le film "Shoah" ne répond pas à la question du pourquoi ?»
Les mots de Georges Kiejman sur la Shoah : «Pardon d’avoir survécu»
«L’étude des oasis nous apporte des solutions pour faire face au réchauffement climatique»
Johnny Hallyday : décryptage d’un symbole de la culture populaire et du patrimoine français
«Le rap a gagné la guerre en devenant la musique populaire par excellence»
Serge Viallet : «Nous sommes des archéologues de l’image»
La République électronique de Dombrance
Le féminisme en ligne est-il un néo-féminisme ?
Léa Veinstein : «Le témoignage de Simone Veil est un combat»