Vous avez dit : Alsacien ? - Vidéo Ina.fr

Vous avez dit : Alsacien ?

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Vous avez dit : Alsacien ?

Vendredi en Alsace

video 03 déc. 1982 2757 vues 51min 04s

Dans les années 1860 - 1870, la Prusse bismarckienne invente l'idéologie de l'unité allemande qui devient, avec la guerre de 1870, une entreprise politique suivie du rattachement pur et simple de l'Alsace au nouvel Empire allemand. C'est le début d'une aventure dramatique où l'Alsace est l'enjeu des mythologies nationalistes de la France et de l'Allemagne à la façon d'un enfant, objet des revendications passionnelles et rivales de ses parents divorcés. C'est aussi le déchirement d'une région où les Alsaciens leur sensibilité, leurs désirs et leur identité ne sont aucunement pris en compte... Pour la génération des moins de 20 ans, ce problème ardu, cette question grave : "Comment être Alsacien?"Le reportage commence avec le témoignage de Roger KEMPF, écrivain, sur la prohibition de l'Alsacien par les français.- Interpretation de" Pavane, pour une langue défunte "parole et musique de René EGLESAutour d'une table, à Strasbourg dans une winstueb, interviennent différentes figures de la langue alsacienne pour parler de ce particularisme régional : René EGLES, auteur interprète, Roger SIFFER, auteur interprète, Jean Claude Walter, écrivain, Guy HEITZ, écrivain, Joseph BALDINGER et Roger IMBERY, syndicalistes, Roland REUTENAUER, écrivain, Sylvie REFF, auteur interprète. Une agricultrice, DORIS Freysz, insiste sur la tradition du langage. La campagne et l'agriculture alsacienne sont décrites par de nombreuses images des cultures, vignes, villages, le château du Haut Koenigsbourg et la cathédrale de Strasbourg.- Présentation du retable d'Issenheim Intervention d'Eugène PHILIPPS, agrégé de l'université et écrivain, sur la vie des Alsaciens sous les différents régimes.- Peinture de la présentation de La Marseillaise par Rouget de l'Isle- Images d'archives de la libération de l'Alsace le 22 novembre 1918- Images d'archives d'HITLER en Alsace, au pied de la Cathédrale, et de nazis en Alsace Le reportage revient sur la gastronomie remarquable d'Alsace et notamment le restaurant l'Auberge de l'ILL à Illhaeusern.- Sculptures de Hans ARP- Extrait du Barabli par Germain MULLER et E. ELTER Dans une winstueb, Germain MULLER évoque l'humour alsacien. Puis retour sur l'essor de l'industrialisation en Alsace avec l'interview de Jean KASPAR, syndicaliste.Des lycéens débattent de l'intérêt de savoir parler Alsacien tandis que des écrivains insistent sur la spécificité de la culture alsacienne.- Chanson" Lawendi ech mer nie genue ", paroles et musique de Sylvie REFF.

Émission

Vendredi en Alsace

Production

producteur ou co-producteur

France Régions 3 Strasbourg

Générique

réalisateur

Bernard Kurt

auteur du texte parlé

Paul Bru

interprète

Sylvie Reff

participant

Roger Kempf
Roger Siffer
Germain Muller
André Weckmann
René Egles
Jean Claude Walter
Conrad Winter
Guy Heitz
Sylvie Reff

scripte

Anne Marie Belguise

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies