Mon beffroi : le beffroi de Lille a 50 ans - Vidéo Ina.fr

Mon beffroi : le beffroi de Lille a 50 ans

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Mon beffroi : le beffroi de Lille a 50 ans

video 15 juin 1982 1013 vues 38min 17s

Véritable symbole des libertés communales, les beffrois appartiennent depuis de nombreux siècles au paysage et à l'histoire des gens du Nord. La ville de Lille a voulu marquer avec éclat le cinquantième anniversaire de son beffroi. S'il est le plus jeune des beffrois de la région Nord Pas de Calais, il en est aussi le plus haut avec ses 104 mètres. Ce documentaire, illustré de nombreux documents d'archives, relate l'histoire du beffroi de Lille, avec la participation de Jacques THIEBAUT, historien d'art, maître Jean LEVY, Aline ROUSSEAU et Jean DUBUISSON, enfants d'Emille DUBUISSON, l'architecte du beffroi, et le témoignage d'habitants du quartier SAINT SAUVEUR. Jacques THIEBAUT explique le rôle des beffrois dans les Flandres. Après la 1ère guerre mondiale, Lille n'a plus de beffroi. Maître Jean LEVY, adjoint au maire honoraire explique que le maire Roger SALENGRO a décidé de faire construire un monument exceptionnel. C'est à Emile DUBUISSON qu'est confiée cette tâche. Sur de plans de l'édifice et des photographies on suit les différentes étapes de la construction. Jean DUBUISSON, architecte et fils d'Emile, explique le choix qui a été fait d'installer l'hôtel de ville dans le quartier SAINT SAUVEUR. Une vieille habitante, Cyprienne VANQUANTEM fait l'éloge de ce quartier populaire. L'hôtel de ville a été construit d'abord et en 1927 puis plusieurs esquisses ont été faites du beffroi, les premières d'inspiration flamande, mais au fur et à mesure de ses projets, DUBUISSON est influencé par l'architecture moderne de son temps. Aline ROUSSEAU, fille de l'architecte raconte que son père dessinait beaucoup. La construction fut un exploit. L'édifice fut le plus haut en béton armé jamais construit en France. Des techniques nouvelles furent utilisées (différentes photos des échafaudages). Albert FARVACQUES, ancien habitant du quartier et ancien ouvrier, se souvient. Le beffroi est inauguré les 15 et 16 octobre 1932 dans le cadre de fêtes populaires. Un document d'archives permet de voir le défilé des élus avec Roger SALENGRO et les différentes fanfares. Jean LEVY explique, que SALENGRO attachait une grande importance au beffroi, symbole "d'indépendance farouche". Un document d'archives permet de voir et d'entendre SALENGRO célébrer l'inauguration du beffroi "qui portera jusqu'aux nues la fierté de nos Flandres".

Production

producteur ou co-producteur

France Régions 3 Lille

Générique

réalisateur

Philippe Masson

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies