Partager
Ajouter Acheter
23 sept. 1987 218 vues 02min 02s

Dans le Frontonnais, les vendanges viennent à peine de commencer. Les Vignes sont désertes car 70% des viticulteurs se sont mis aux vendanges mécaniques. Un employé du vignoble conduit une machine qui récolte les raisins. Il sera épaulé de trois aut... + de détails

Dans le Frontonnais, les vendanges viennent à peine de commencer. Les Vignes sont désertes car 70% des viticulteurs se sont mis aux vendanges mécaniques. Un employé du vignoble conduit une machine qui récolte les raisins. Il sera épaulé de trois autres personnes pour vendanger en trois semaines, 104 hectares. Auparavant, il fallait environ 70 vendangeurs à la main pour cette superficie.Le raisin a besoin d'eau et depuis un mois, il y a eu un soleil de plomb dans le sud de la France.Interview de Patrick GERMAIN, propriétaire, qui explique que certains viticulteurs des côtes de Frontonnais n'ont pas pu bénéficier d'eau car les puits sont mal répartis.Suite à ce manque d'eau et au soleil qui brûle les raisins, la récolte s'annonce inférieure de 20 à 25 % à celle de l'année dernière. Ce manque ne sera pas compensé par un vin de bonne qualité du fait de l'acidité rencontrée dans certains vignobles qui diminue le taux d'alcool.

  • Emission
  • JT Quercy Rouergue Actualités
  • Production
  • producteur ou co-producteur
    France Régions 3 Toulouse