Partager
Ajouter Acheter
02 mai 1992 788 vues 07min 42s

Frédéric MITTERRAND compare ses débuts à la télévision à une sorte de psychanalyse qui ne l'a pourtant pas rassuré au fil des années. Evoquant la notoriété, il livre son sentiment de malaise vis-à-vis de ce statut à la fois vecteur d'inertie et d'add... + de détails

Frédéric MITTERRAND compare ses débuts à la télévision à une sorte de psychanalyse qui ne l'a pourtant pas rassuré au fil des années. Evoquant la notoriété, il livre son sentiment de malaise vis-à-vis de ce statut à la fois vecteur d'inertie et d'addiction. Frédéric MITTERRAND raconte quelques anecdotes liées à des souvenirs de télévision et se remémore la cérémonie des sept d'or au cours de laquelle il avait fustigé le service public. Il évoque ensuite le rapport qu'entretiennent les journalistes avec la télévision: rapport, selon lui, obsessionnel et infantile.

  • Production
  • producteur ou co-producteur
    Antenne 2