Partager
Ajouter Acheter
26 nov. 1974 59491 vues 02min 14s

A la tribune de l'Assemblée nationale, Simone VEIL, ministre de la santé, présente son projet de réforme de la législation sur l'avortement.Elle déclare : "L'avortement doit rester l'exception, l'ultime recours pour des situations sans issue.. mais c... + de détails

A la tribune de l'Assemblée nationale, Simone VEIL, ministre de la santé, présente son projet de réforme de la législation sur l'avortement.Elle déclare : "L'avortement doit rester l'exception, l'ultime recours pour des situations sans issue.. mais comment le tolérer sans que la société paraisse l'encourager ?.. Je voudrais vous faire partager une conviction de femme. Je m'excuse de le faire devant cette assemblée presque exclusivement composée d'hommes. Aucune femme ne recourt de gaieté de coeur à l'avortement (applaudissements). C'est toujours un drame, cela restera toujours un drame. C'est pourquoi si le projet tient compte de la situation de fait existante, s'il admet la possibilité d'une interruption de grossesse, c'est pour la contrôler, et autant que possible en dissuader la femme". Elle évoque ensuite la situation des femmes qui se trouvent en situation de détresse, que la loi rejette "dans l'opprobre, la honte et la solitude", et s'interroge : "parmi ceux qui combattent aujourd'hui une éventuelle modification de la loi répressive, combien sont-ils ceux qui se sont préoccupés d'aider ces femmes dans leur détresse, combien sont-ils ceux qui, au delà de ce qu'ils jugent comme une faute, ont su manifester aux jeunes mères célibataires la compréhension et l'appui moral dont elles avaient un si grand besoin ?"(applaudissements).

  • Production
  • producteur ou co-producteur
    Office national de radiodiffusion télévision française