Un matin de juin 1940 - Vidéo Ina.fr

Un matin de juin 1940

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Un matin de juin 1940

video 29 juin 1974 2712 vues 01h 39min 11s

Hommage à l'héroïque fait d'armes des élèves officiers de l'Ecole de cavalerie de Saumur, cette dramatique évoque une page célèbre de la guerre : la bataille de la Loire qui fut livrée les 19, 20 et 21 Juin 1940 par les Cadets et les cadres de l'Ecole sur les rives du fleuve. A peine instruits dans l'art militaire, et dotés d'un armement bien inférieur à celui de l'ennemi, ces jeunes gens et leurs officiers se battirent à un contre cent et grâce à leur action face au déferlement de l'armée allemande, permirent à deux cent mille hommes rescapés de l'armée du Nord de franchir le fleuve et d'échapper à l'encerclement.Au coeur de l'action, quatre jeunes gens sont les personnages principaux de cette fiction historique. Bien qu'appartenant à une famille d'officiers, l'un d'eux, Patrice n'a pas de vocation militaire et il hait la guerre. Epris d'une jeune femme en instance de divorce, il est réprimandé sur sa conduite par le colonel directeur de l'Ecole, qui en fait son ordonnance afin que son esprit "anarchisant" ne contamine pas ses camarades. [Observations] : selon un article du Monde du 26/06/1970 et de Correspondance de la presse du 17/06/1970, une procédure en référé de l'amicale des cadets de Saumur ("Emission bafouant l'histoire") a abouti à la suppression d'une scène (scène représentant un officier donnant un coup de cravache à un cadet), à l'obligation de faire précéder l'émission d'une annonce précisant qu'il s'agit d'un mélange de fiction et de réalité ainsi qu'à l'obligation de faire suivre la projection d'un débat de 30 minutes au moins auquel seront conviés les demandeurs (Décision de la cour d'appel de Paris)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies