Partager
Ajouter Acheter
25 déc. 1960 12608 vues 02h 35min 34s

Comédie héroïque en 5 actes, en vers, d'Edmond ROSTAND, réalisée pour la télévision par Claude BARMA. - Amoureux de Roxane, qui elle-même est éprise d'un jeune cadet de Gascogne, Christian de Neuvillette, Cyrano insuffle au beau jeune homme l'e... + de détails

Comédie héroïque en 5 actes, en vers, d'Edmond ROSTAND, réalisée pour la télévision par Claude BARMA. - Amoureux de Roxane, qui elle-même est éprise d'un jeune cadet de Gascogne, Christian de Neuvillette, Cyrano insuffle au beau jeune homme l'esprit qui lui manque et lui dicte ses mots d'amour. Mais le comte de Guiche, rival malheureux, se venge en envoyant Cyrano et Christian au siège d'Arras. Durant l'assaut, Christian est tué. Roxane se retire dans un couvent. Cyrano, quinze ans après, lui révèle la vérité. Mais il meurt, laissant Roxane plongée dans la souffrance d'un amour deux fois perdu. - Réalisation à grand spectacle qui a nécessité : 2 studios de direct, 2 studios de tournage, 2 mois de répétition, 5 grands décors, 50 comédiens et 150 figurants. Le premier et le quatrième acte (l'hôtel de Bourgogne et le siège d'Arras) sont entièrement filmés avec un déploiement de figuration. Les autres actes seront en direct, non seulement pour des raisons d'économie mais aussi pour retrouver cette fièvre que seul le direct peut apporter à certaines scènes délicates. "J'essaye" dit Claude Barma "de faire ce que j'ai à faire sans gêner Rostand. Ne faire ni du théâtre, ni du réalisme et faire ressortir la générosité de la langue. Je me suis efforcé de traduire visuellement ce qui est indiqué dans le texte, c'est à dire de couper certaines répliques et de les remplacer par des images". Gascon, Sorano a toujours rêvé d'interpréter Cyrano. "Il doit avoir l'éxubérance méridionale mais pas exagérément... Au théâtre, on doit chanter le vers de Rostand; à la télévision, il faut le casser et trouver un côté quotidien sans perdre pour autant son panache et sa musique".