Partager
Ajouter Acheter
26 nov. 1964 263 vues 45min 19s

La Yougoslavie est un des pays qui fut le plus touché par la dernière guerre. Aujourd'hui encore, les jeunes participent à la reconstruction du pays et à son développement. L'une de leurs activités les plus spectaculaires, qu'ils soient ouvriers ou é... + de détails

La Yougoslavie est un des pays qui fut le plus touché par la dernière guerre. Aujourd'hui encore, les jeunes participent à la reconstruction du pays et à son développement. L'une de leurs activités les plus spectaculaires, qu'ils soient ouvriers ou étudiants, est la construction des routes. Paul Seban a interviewé ces jeunes qui lui expliquent l'idée qu'ils se font de leur pays. Interview d'un homme sur la période de la résistance, vécue de manière romantique, années de souffrance et de lutte. Explications off sur la vie des jeunes qui reconstruisent leur pays sur des images du chantier. Interviews d'un groupe de jeunes (en français) dans un baraquement, étudiants ou ouvriers, ils travaillent pour construire la route, avec des amis, pour voir la vie dans une brigade, travailler en collectivité avec de bons camarades. Un jeune homme parle (en français) de ces chantiers, travail de main d'oeuvre non qualifiée, très dur mais surtout pour partager la vie collective. Les jeunes sont nourris, logés et habillés, ils ne perçoivent pas de salaire. Interview d'une jeune fille à propos de Jacques Prévert, qu'elle décrit comme le poète de la jeunesse, pacifiste, "socialiste". Elle parle de ses ambitions et de sa fierté d'être slave, l'argent n'est pas la chose la plus importante pour leur jeunesse. Interview des jeunes acteurs à propos de l'ambition en Yougoslavie. Sonia, 19 ans, s'exprime sur ce même sujet, il ne s'agit pas de gagner de l'argent, mais de se trouver soi-même, faire des choses utiles pour sa patrie. La jeunesse yougoslave a des idées claires, socialistes. Comme toutes les jeunesses du monde, ils aiment le romantisme, l'amour, et se sentent "libre comme l'oiseau". Un jeune étudiant parle de la littérature française, il aime Voltaire, La Fontaine, Camus mais pas Sartre. Une jeune fille explique la force de son pays, l'enthousiasme de la jeunesse, la force du socialisme, la souffrance de la génération précédente. Elle parle du socialisme, du but plus important que les moyens, de la liberté de son engagement. Sur images de Belgrade discussion entre Paul Seban et Jean Claude Bringuier à propos de la Yougoslavie et de sa société.Suite de l'interview d'un jeune étudiant à propos des aides aux étudiants (bourse), comment un étudiant survit à Belgrade. Il souligne que le pourcentage des étudiants venant de milieux ouvriers et agricoles est plus important que dans les autres pays.

  • Production
  • producteur ou co-producteur
    Office national de radiodiffusion télévision française