L'Orphelin de l'Europe - Vidéo Ina.fr

L'Orphelin de l'Europe

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

L'Orphelin de l'Europe

La caméra explore le temps

video 18 janv. 1958 3988 vues 01h 29min 08s

Dans le cimetière d'Ansbach, une tombe porte cette inscription : "Ici repose Gaspard Hauser qui fut en son temps une énigme. Sa naissance est inconnue. Sa mort est mystérieuse." Alliant suspense et souci de la vérité historique, les auteurs de l'émission étudient cette troublante affaire.Le 26 mai 1828, un adolescent de seize ans, vêtu de haillons, hébété, erre dans les rues de Nuremberg. Recueilli par les autorités et confié au professeur Daumer il raconte sa stupéfiante histoire. Il aurait toujours vécu dans un cachot, jusqu'à ce que son geôlier le délivre et le conduise à Nuremberg. Il dit s'appeler Gaspard Hauser. Le plus célébre criminologiste d'Allemagne, le chevalier Sauerbach, se penche sur l'affaire et estime qu'il s'agit de l'enfant légitime d'une grande famille politique, vraisemblablement du fils de la Grande Duchesse Stéphanie de Bade, mort officiellement en bas âge en 1812. Le chevalier meurt subitement avant d'avoir pu prouver qu'il y avait eu substitution d'enfant à l'instigation de la comtesse de Hochberg, qui, désireuse de voir régner ses propres fils, aurait fait disparaître celui de la duchesse. Cinq ans après sa réapparition, Gaspard Hauser est assassiné dans un jardin public par un homme qui lui promettait des révélations sur sa naissance. En fin d'émission, Alain Decaux et André Castelot reviennent sur les faits historiques évoqués précédemment.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies