La Passeuse des Aubrais - Vidéo Ina.fr

La Passeuse des Aubrais

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
3,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

La Passeuse des Aubrais

video 13 juin 2017 1382 vues 01h 20min 24s

Une enquête dans l'histoire de l'occupation sous la Seconde Guerre mondiale pour dénouer les zones d'ombres d'un passé meurtri, dans une France ambivalente et dangereuse. A travers le destin tragique d'une famille, et le regard incertain d'un fils sur son père, 70 ans après les faits, c'est toute l'histoire de l'occupation, ses martyrs, ses héros anonymes, ses salauds, qui reprend vie sous nos yeux. Cette enquête est menée et racontée par Michael PRAZAN.En 1942, Bernard PRAZAN, 6 ans, et sa soeur, jeunes orphelins juifs dont les parents viennent de mourir en déportation à Drancy, se retrouvent confiés à Thérèse Léopold pour passer dans la zone libre. En 2006, dans les locaux de l'Ina, Bernard Prazan témoigne de ce passé dans le cadre des entretiens "Mémoires de la Shoah", dirigés par Catherine Bernstein. Au cours de cet entretien, il met en évidence la duplicité du comportement de Thérèse LEOPOLD, la passeuse des Aubrais, qui serait, selon lui, une collaborationniste prête à les dénoncer, qui aurait eu, au final, des remords. En 2016, Michael PRAZAN, son fils, retrouve la passeuse des Aubrais qui se défend de tout collaborationnisme et donne sa version de l'histoire.C'est en confrontant le témoignage de son père avec celui de Thérèse LEOPOLD, que Michael PRAZAN va tenter de reconstituer, avec certaines zones d'ombre, le puzzle de l'histoire de sa famille.A ces deux témoignages s'ajoutent celui de Roger, l'ami de son père, ceux de sa mère et de son frère Franck.Pour son récit, Michael Prazan s'appuie également sur de nombreux inserts d'archives photos, de films muets et de documents issus de son fonds personnel, sur de nombreux documents d'archives (Ina, Gaumont Pathé), sur des extraits de films, sur plusieurs bancs-titres (couverture du livre "Les juifs en Normandie, 1939-1945" de Yves Lecouturier, pages intérieures d'une livre et journaux), sur des films, des photos et des oeuvres d'art d'origines non identifiées.Pour les besoins du documentaire des images de reconstitution ont été tournées : Thérèse jeune et les enfants en 1942, Thérèse en 1962.Documentaire en deux chapitres : l'enfant caché, la passeuse.

Production

producteur ou co-producteur

Arte France

producteur délégué

Institut national de l'audiovisuel

Générique

réalisateur

Michaël Prazan

auteur de l'oeuvre originale

Michaël Prazan

musique originale

Stephan Haeri

producteur

Sylvie Blum

commentateur

Michaël Prazan
Marine Baron

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies