Partager
Ajouter Acheter
30 sept. 1989 702 vues 26min 35s

Henry CHAPIER reçoit sur son divan, Jane FONDA . En introduction, un banc-titre retrace la vie personnelle et professionnelle de l'actrice . Elle se raconte :- " à l'âge de 7 ans, je ne me souviens pas de la petite fille que j'étais . Mais propableme... + de détails

Henry CHAPIER reçoit sur son divan, Jane FONDA . En introduction, un banc-titre retrace la vie personnelle et professionnelle de l'actrice . Elle se raconte :- " à l'âge de 7 ans, je ne me souviens pas de la petite fille que j'étais . Mais propablement, j'étais une rebelle ... mes parents attendaient sûrement un garçon, car ma mère avait déjà eu une fille ... mon père c'était mon héros, le désir de lui plaire ... je voulais être parfaite pour lui ...moralement une éducation puritaine, socialement libérale ...je connais aucun cas d'un parent "énorme" car mon père était comme un monument national ...tous les enfants doivent se battre pour leur identité ..." .- " la seule chose que j'ai fait d'intéressant, au début de ma carrière, c'est de quitter Hollywood et de venir en France ... c'est très important de pouvoir pendant quelques temps se plonger dans une autre culture ...expérience formidable ...sexe symbole, cela m'a étonné un peu ..." . Puis Jeanne FONDA aborde ses expériences militantes contre la guerre du Vietnam, pour la défense des minorités ... : " je suis une femme politique, activiste ... j'ai marché, il y a quelques temps avec 400.000 femmes ... je suis toujours engagée ..." .- " on pardonne beaucoup moins la veillesse chez les femmes aux Etats-Unis quand France ... quand on est actrice, la question d'âge est très important ...j'ai appris comment négocié avec la vieillesse ... penser aux autres, on ne vit pas seulement pour soi-même, avoir une intégrité ..." .

  • Production
  • producteur ou co-producteur
    Institut national de l'audiovisuel