Partager
Ajouter Acheter
18 févr. 1990 776 vues 20min 42s

Richard BERRY se raconte :- né le 31 juillet 1950 à Maisons-Alfort ,Richard BERRY était un enfant turbulent qui avait une grande soif de liberté.- il a vécu dans une famille très unie, avec un père " papa-poule " alors que sa mère était autoritaire- ... + de détails

Richard BERRY se raconte :- né le 31 juillet 1950 à Maisons-Alfort ,Richard BERRY était un enfant turbulent qui avait une grande soif de liberté.- il a vécu dans une famille très unie, avec un père " papa-poule " alors que sa mère était autoritaire- vers 8-10 ans son rêve était d'être artiste : " Cette envie d'être artiste est venue uniquement de l'image que je m'en faisais... je croyais qu'être artiste c'était être dans une vie gaie, libre. C'était être heureux... J'avais l'impression qu'être artiste c'était conquérir un monde dans lequel on peut être libre et heureux. "- Son père aimait beaucoup le cinéma américain et c'est grâce à lui s'il a découvert le cinéma. Son premier choc a été le film " Les anges aux figures sales " où il s'est pris d'admiration pour James Cagney à la fois pour le comédien mais aussi pour le personnage.- à propos du métier de comédien : " Le conservatoire et la comédie française sont des hasards dans ma vie... je crois que rien ne me prédisposait à rentrer dans ce métier par des filiaires classiques... "" quand je suis entré au conservatoire... je me suis dit que j'avais beaucoup de retard à rattraper parce qu'il fallait que je lise des classiques, il fallait que je m'inscrive dans cette culture, alors qu'on ne m'avait pas élevé dedans... pour rattraper ce retard culturel et social, il fallait que je travaille plus que les autres. "- après le conservatoire, Richard BERRY a été remarqué par Anouk AIMEE et Elie CHOURAQUI : " Anouk Aimée, c'était comme un rêve : quelqu'un que vous admirez, qui vous voit et qui vous dit : " toi, viens voir par ici , je te donne un rôle et je vais me battre pour que tu le fasses... "... c'est grâce à elle si je suis sur ce divan ce soir. "- il s'est marié très jeune pour retrouver la chaleur d'une famille et pour palier à l'angoisse du métier de comédien - il parle de son divorce et de sa relation avec sa fille : "...on devient un père occasionnel, du week-end, des petites et des grandes vacances. Et c'est extrêment douloureux de ne pas assister à l'essentiel de la croissance de l'enfant. "- à propos de son age : " la quarantaine c'est très agréable... plus j'avance en âge et mieux je me sens dans ma peau, dans les rapports que j'ai avec les autres... "- à propos de la mort : " La mort me fait peur... j'y pense beaucoup. "- " Je crois que c'est très difficile d'être heureux, et le chemin qui mène au bonheur, ou à la réalisation de certains rêves est semé de beaucoup d'embûches qu'on passe son temps à contourner ou à éviter... "

  • Production
  • producteur ou co-producteur
    Institut national de l'audiovisuel

mots clés