Partager
Ajouter Acheter
23 mai 1988 2271 vues 22min 13s

Reçue sur le divan d'Henry CHAPIER, Nathalie BAYE se raconte : - Ses premiers souvenirs sont ceux de la maison de Normandie où elle est née. Elle était une petite fille assez heureuse, ses parents étaient peintres, elle aimait ce milieu bohème, mais ... + de détails

Reçue sur le divan d'Henry CHAPIER, Nathalie BAYE se raconte : - Ses premiers souvenirs sont ceux de la maison de Normandie où elle est née. Elle était une petite fille assez heureuse, ses parents étaient peintres, elle aimait ce milieu bohème, mais il n'était pas rassurant pour elle car ils déménageaient souvent et ces parents se disputaient beaucoup. - Elle a quitté l'école à 14 ans pour la danse qu'elle avait commencé à 5 ans et demi, son professeur de danse russe était très sévère, c'est elle qui l'a formée, tout est parti de là. C'était un bonheur de quitter l'école mais le milieu de la danse était dur.- La danse lui a appris à travailler : c'est ce qu'elle a fait tout de suite au cours Simon. Travailler une scène lui a plu immédiatement, c'était beaucoup plus fort que la danse.- Elle a toujours détesté les étiquettes, elle a besoin de prouver qu'elle peut faire des choses différentes sinon elle étouffe. On ne peut pas passer son temps à contrôler son image. Le plus grand luxe c'est la liberté, c'est important de savoir s'offrir le luxe de choisir.- Vivre à deux est à la fois merveilleux et difficile, le tout c'est d'être en accord avec soi même : elle admire les couples qui savent traverser les crises.- A propos de sa fille Laura : elle essaie qu'elle soit bien dans sa peau, bien élevée, épanouie. Elle espère qu'elle fera plus tard des choses qu'elle aime, qu'elle aimera l'école. Ayant souffert des disputes de ses parents, elle essaie de ne pas faire subir les mêmes choses à sa fille. Elle a su transformer les hommes de sa vie en amis sûrs, elle les aime, elle trouve l'état de guerre atroce.- A propos de son métier : elle a besoin de tourner, sinon elle est malheureuse, d'être quelqu'un d'autre de temps en temps, par jeu, par vertige, c'est une drogue.

  • Emission
  • Le divan d'Henry Chapier
  • Production
  • producteur ou co-producteur
    Institut national de l'audiovisuel