Partager
Ajouter Acheter
04 oct. 1992 5756 vues 23min 51s

C'est Roman Polanski qui se prête aujourd'hui au jeu des questions d'Henry Chapier. Installé confortablement dans le grand fauteuil jaune, le réalisateur d'origine polonaise né à Paris, parle de ses parents ("des émigrés pas très fortunés") et de l'e... + de détails

C'est Roman Polanski qui se prête aujourd'hui au jeu des questions d'Henry Chapier. Installé confortablement dans le grand fauteuil jaune, le réalisateur d'origine polonaise né à Paris, parle de ses parents ("des émigrés pas très fortunés") et de l'enfant gaté qu'il fut ("j'obtenais tout ce que je voulais"). Elevé à Cracovie, il évoque les années d'occupation nazie en Pologne ("on s'échappait du ghetto") et sa découverte du cinéma très jeune, grâce à sa soeur ainée ("elle était folle de cinéma"). - Il demande la permission d'enlever ses chaussures, et commence alors l'évocation de la grande aventure de sa vie: sa carrière de cinéaste. A l'époque de "Deux hommes et une armoire", son premier court métrage, il avait le sentiment de "vivre étouffé dans une province oubliée". L'ère krouchtchèvienne lui donna le goût de voyager, dans les autres démocraties populaires, puis à l'ouest. Londres, puis Hollywood ("il fallait que je bosse...j'avais la chance de tourner des choses qui plaisaient aux Studios...ils aimaient ce que je faisais"), il évite avec pudeur d'aborder la fin tragique de son épouse, Sharon Tate, et préfère développer le thème de la création cinématographique ("J'ai tout le temps une idée en tête et par bêtise, je la réalise...je suis amoureux d'une idée et je fais tout pour la réaliser"). - Après un compliment d'Henry Chapier ("Qu'est ce que ça vous fait d'être un monument du cinéma?"), il répond que c'est parfois "flattant", mais que "monument ou pas, il faut réaliser des projets ambitieux, et pour cela, il fait de l'argent". A une autre question, sur la mort, il rappelle ce que disait son père "depuis qu'ils ont inventé la mort, la vie est incertaine" et constate que "malheureusement c'est une aventure qui nous guette tous". A l'ultime question "Comment vous voyez vous à 75 ans?", il réplique superbement: "J'espère que ce sera toujours comme ça...à l'intérieur, on ne sent pas que le temps passe, on se sent toujours jeune. Et vous, docteur?".

  • Production
  • producteur ou co-producteur
    Institut national de l'audiovisuel