Eliane Victor - Vidéo Ina.fr

Eliane Victor

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Eliane Victor

Télé notre histoire

video 08 oct. 2000 1135 vues 56min 36s

Entretien avec Eliane VICTOR qui revient sur son parcours professionnel.D'abord, elle évoque sa vie privée. J'étais une jeune fille rangée dit-elle, je n'avais fait que des études modeste. Le travail est venu beaucoup plus tard. Elle raconte sa rencontre avec son second mari : Paul Emile VICTOR.Puis, Eliane VICTOR évoque son parcours professionnel ; parcours qui débute avec Hélène LAZAREFF, directrice du journal "Elle", dont elle est l'amie. C'est par son entremise qu'elle collabore avec son mari, Pierre LAZAREFF, au moment du lancement de "Cinq colonnes à la Une". Mon rôle dit-elle était de faire le lien entre Pierre LAZAREFF d'un côté, Pierre DESGRAUPES et Pierre DUMAYET de l'autre. Puis j'ai pris en charge les relations publiques. Elle se souvient de la première de l'émission. Elle explique aussi que durant la guerre d'Algérie, "Cinq colonnes à la Une" a joué le rôle qu'aurait dû jouer le journal télévisé si celui-ci avait été indépendant. Eliane VICTOR se souvient comment se construisait l'émission et les éprouvantes séances de visionnage collectives. Elle évoque la notoriété soudaine dont bénéficia Pierre LAZAREFF et de sa volonté de redistribuer son salaire aux assistants de l'émission. Puis Eliane VICTOR convainquit Jean d'ARCY de faire des émisisons qui parlaient des femmes et de leur condition. Ce sera "Les Femmes aussi". Elle se souvient du premier numéro qui s'intitulait : "Cherchez la femme", où la parole était exclusivement donnée aux hommes. Elle évoque les sujets ambitieux qu'abordaient cette émission et ceux que la censure refusa : la contraception, l'homosexualité et l'avortement. Elle parle aussi de Simone SIGNORET et William KLEIN qui tournèrent ensemble un numéro digne, dit-elle, de la cinémathèque. Ils ont fait un boulot fabuleux. Liste en main, elle commente les titres et sujets de "Les Femmes aussi " qui lui ont semblé particulièrement importants ou marquants. Comme l'épisode que tourna Marcel BLUWAL traitant des femmes abandonnées : "Celles qui parlent". Ou le portrait d'une femme pasteur qui déclencha la colère de son Eglise : "Esther ou la force d'aimer". A l'époque dit-elle, la direction était large avec le temps qu'elle offrait aux producteurs pour chaque émission.Puis de 1973 à 1979, Eliane VICTOR va être responsable des programmes de la journée sur TF1. Je n'aime que le vrai direct déclare-t-elle et elle évoque un certains nombre d'émissions qu'elle a produite et sur lesquelles elle s'attarde plus ou moins : "Une Minute pour les femmes", "Séance tenante", "Procès" ou "L'Invité du dimanche". C'est l'occasion de dire tout le bien qu'elle pense de Raoul SANGLA, auquel elle reconnaît un talent fou. Puis de citer diverses personnaliés qui ont été "L'Invité du dimanche" et qui l'ont marquée.Pour finir, Eliane VICTOR parle de "Du Côté de chez les Maeght", émission sur l'art pictural dont elle est particulièrement fière. Elle évoque aussi son passage à la direction du magazine "Elle" et son regret de ne jamais avoir franchi le pas de la réalisation.

Émission

Télé notre histoire

Production

producteur ou co-producteur

Institut national de l'audiovisuel

Générique

réalisateur

Dominique Froissant

producteur

Pierre Tchernia
Jérôme Bourdon

journaliste

Jérôme Bourdon

participant

Eliane Victor

dvd
cd
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!