Un enfant nommé désir - Vidéo Ina.fr

Un enfant nommé désir

01 nov. 1996 52min 00s 18323 vues

Publicité

|
ou
|
1,99 €
01 nov. 1996 18323 vues 52min 00s

Quatorze ans après la naissance du premier bébé-éprouvette français, Amandine (dont les "pères" sont René FRYDMAN et Jacques TESTART), Jean LANZI consacre son émission à la stérilité. Il se trouve dans une usine de fabrication de poupées. Les reportages sont abondamment illustrés par des images avec explications off. - Interview de parents d'enfants triplés nés en novembre 1994 après un traitement anti-stérilité. Les parents expliquent en quoi les tentatives pour avoir des enfants grâce à la médecine furent éprouvantes et ce que cette naissance multiple (ils étaient alors parents d'un enfant) a généré comme problèmes. Il reste un problème : un embryon congelé en attente de leur décision. - Caroline et Jean-Jacques étaient stériles ; ils ont connu douze années de traitements et vingt tentatives de FIV pour un résultat nul. Ils ont adopté des enfants. Ils témoignent de l'épuisement que ces tentatives ont provoqué. - Annick et Jean-Jacques, après une consultation, disent qu'il est difficile d'attendre. - Le docteur Jean VIALARD, de Rennes, évoque la souffrance psychologique des couples infertiles. - Le professeur René FRYDMAN, de l'hôpital Antoine Béclère de Clamart, explique que la stérilité féminine est très liée à la liberté sexuelle des années soixante-dix (nombreuses infections), explique longuement le principe de la FIV et insiste sur l'âge limite de procréation pour les femmes : quarante ans. Il dit que beaucoup de FIV sont effectuées de nos jours à cause de la stérilité masculine. Il évoque le problème de la réduction embryonnaire et le fait que la médecine a des limites que les praticiens doivent faire accepter aux couples. - Michel RIO, clinique de la Mutualité à Rennes, explique que l'on procède à deux ou trois tentatives de FIV par an. - Consultation à l'hôpital : femmes subissant des examens. Claudine, secrétaire médicale, leur explique la procédure à suivre. Daniel COLLEU, biologiste, explique et montre le principe de l'analyse des ovocytes, de la préparation des spermatozoïdes, leur sélection et leur introduction à l'intérieur de la cellule femelle (images de ces étapes). Il montre à de futurs parents les embryons sur écran. - Jean LANZI interroge Etienne OLIVRY, médecin journaliste, sur la stérilité. Explications à l'aide de schémas. - Necker, CECOS (Centre de Conservation du Sperme) : le docteur Marie-Odile ALNOT donne quelques mots d'explication sur la conservation des embryons en excès. Images de la conservation et explications off. - Henri DELBARD, horticulteur, parle de la création de fleurs in vitro et des mutations ; images des laboratoires. - Le professeur Jacques TESTART, chercheur INSERM, responsable PMA Neuilly, pense qu'il est regrettable que la France soit un des rares pays au monde où les recherches sur l'embryon sont interdites. Il parle ensuite des hommes qui ne produisent pas de spermatozoïdes et des problèmes d'éthique. - Reportage en Italie où exerce le docteur Severino ANTINORI, qui pense (vo trad off) que des femmes de plus de cinquante ans peuvent avoir des enfants sans risque. Plan de la salle d'attente où se trouvent des couples plus très jeunes. - Le docteur Joëlle BELAISCH-ALLART, CHU Jean Rostand, Sèvres, explique que les femmes ont été leurrées : il n'y a aucune égalité entre homme et femme en ce qui concerne la procréation ; dès 35 ans, une femme doit être active et rapide si elle désire avoir un enfant. - Emile PAPIERNIK, hôpital Cochin, tient le même discours : les femmes attendent trop longtemps pour essayer de faire des enfants car ce n'est pas "intégré" dans leur plan de carrière. - Avec Jean LANZI, Catherine FELDMAN, médecin-journaliste qui a réalisé cette émission (partie reportages), fait le point sur le sujet.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies