L'hôpital à visage humain - Vidéo Ina.fr

L'hôpital à visage humain

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

L'hôpital à visage humain

La marche du siècle

video 25 mars 1992 1952 vues 01h 43min 09s

Jean-Marie CAVADA anime un débat portant sur l'humanisation de l'hôpital. A ses côtés, de nombreux invités (médecins, Directeur de l'Assistance Publique, économiste, patients...). Le débat est entrecoupé de reportages illustratifs. - Sur le plateau, témoignage de PIEM qui a perdu sa fille, victime du sida. Il évoque sa force de caractère jusqu'au bout et son refus de se faire hospitaliser. PIEM évoque avec humour son ablation de la vésicule. - Marie-Jeanne DIEN évoque son métier, la nécessité d'être fort psychologiquement, l'importance du travail en équipe. Elle insiste sur le désir de vouloir donner une aide aux autres et rend hommage à tous ces patients qui malgré leur maladie, donnent de merveilleuses leçons de vie et de courage. - François STASSE insiste sur l'accueil en hôpital. Le malade doit être pris en charge dans sa globalité et non pas seulement au niveau de sa pathologie. Il déplore le manque de personnel médical. - Gabriel BEZ note que les malades se prennent de plus en plus en charge, notamment ceux atteints du sida et précise que les hôpitaux ont accueilli très correctement les malades en 88/89, lors de l'urgence épidémique du sida. - Le Docteur Edward ROSENBAUM (vo trad off) a eu le cancer. Il raconte comment il est passé de l'état de médecin, à l'état de malade, évoque ses traitements, le rapport avec son médecin traitant. Il insiste sur la nécessité de mettre au courant le malade afin qu'il y ait coopération entre patient et médecin. - Pascal MARTINET évoque la formation insuffisante au niveau du contact humain et précise qu'elle est trop basée sur le côté technique. - Gérard DE POUVOURVILLE estime que les hôpitaux ont un système très archaïque. Les séjours sont de plus en plus courts, tout est basé sur la rentabilité. François STASSE précise que la rentabilité n'est pas la mission de l'hôpital public et évoque les efforts menés au niveau humain. Le débat se termine sur un hommage aux infirmières et leur rôle déterminant pour l'humanisation à l'hôpital.

Émission

La marche du siècle

Production

producteur ou co-producteur

Theophraste, France Régions 3

Générique

réalisateur

Philippe Lallemant

producteur

Jean Marie Cavada
Jean Pierre Bertrand
Sylvie Faiderbe

participant

François Stasse
Claude Jasmin
Marie Jeanne Dien
Gabriel Bez
Edward Rosenbaum
Pascal Martinet
Gérard de Pouvourville
Piem-dessinateur

présentateur

Jean Marie Cavada

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies