Des valses 1900 aux canons de la Grande Guerre - Vidéo Ina.fr

Des valses 1900 aux canons de la Grande Guerre

13 sept. 1989 52min 09s 2741 vues

Publicité

|
ou
|
2,99 €

Des valses 1900 aux canons de la Grande Guerre

Les heures chaudes de Montparnasse

13 sept. 1989 2741 vues 52min 09s

Présentation de l'émission par Jean Marie DROT, consacrée au cubisme. Aux images des années 60-61, ont été ajoutées des images en couleurs des oeuvres et des vues de Paris. Michel KIKOINE dans son atelier raconte son arrivée à Paris avec Pinchus KREMEGNE et Chaïm SOUTINE. Simon MONDZAIN lui aussi se souvient. Pour Chana ORLOFF, Paris a été un vrai paradis. Kees VAN DONGEN descendait de Montmartre vers Montparnasse. Pinchus KREMEGNE se souvient d'une solidarité entre peintres. Serge CHARCHOUNE a retrouvé une forme de "petite russie" à Montparnasse. Alexander ARCHIPENKO, lui, arrive à Paris, en révolutionnaire de l'art. Jacques LIPCHITZ dans son atelier évoque le choc qu'ont représentés les premiers tableaux cubistes. Fernande OLIVIER raconte l'étonnant Henri ROUSSEAU, dit le DOUANIER ROUSSEAU. Pour Sonia DELAUNAY, il ressemblait aux voisins de sa rue. Georges PAPAZOFF, Leopold LEVY, Simon MONDZAIN raconte eux André DERAIN. Danie Henry KAHNWEILER témoigne aussi de l'attachement de Fernand LEGER pour Montparnasse.

Émission

Les heures chaudes de Montparnasse

Production

producteur ou co-producteur

Institut national de l'audiovisuel, Société d'édition et de programmes de télévision

Générique

réalisateur

Jean Marie Drot

auteur de l'oeuvre pré-existante

Jean Marie Drot

participant

Ossip Zadkine
André Salmon
Blaise Cendrars
Leopold Levy
Daniel Henry Kahnweiler
Kees Van Dongen
Georges Papazoff
Sonia Delaunay
Fernande Olivier
Jeanne Survage
Pinchus Kremegne
Simon Mondzain
Gino Severini
Chana Orloff
Michel Kikoine
Serge Charchoune
Alexandre Archipenko
Jacques Lipchitz

présentateur

Jean Marie Drot

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies