Bernard Besret - Vidéo Ina.fr

Bernard Besret

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Bernard Besret

L'homme en question

video 02 janv. 1977 7298 vues 01h 09min 06s

Pierre-André Boutang et Gérard GUEGAN ont convié Bernard BESRET, ancien prieur de l'Abbaye de Boquen, philosophe, à expliquer sa personnalité si complexe, tout d'abord dans un autoportrait, puis sur le plateau de l'émission où il est entouré et questionné par : Michel de CERTEAUX, historien, Jésuite et membre de l'Ecole Freudienne ; François BILLETDOUX, écrivain ; Danièle HERRIOT LÉGER et Anouk ADELMANN.AUTOPORTRAIT : Bernard BESRET affirme aussitôt l'impossibilité de faire son autoportrait. Il se contentera donc de donner quelques jalons importants de son existence. Adolescent, poussé par une recherche d'absolu, il entre dans les ordres dans l'Abbaye cistercienne de Boquen, en Bretagne. Il passe ensuite 9 ans à Rome et participe en 1961 au Concile Vatican II. De retour en France, Il est nommé prieur de Boquen et devient Dom Bernard. L'Abbaye devient un lieu spirituel ouvert sur le monde, un centre de réflexion, mais aussi de contestation de l'Eglise traditionnelle. Bernard BESRET quitte l'Abbaye en 1974, pour poursuivre son chemin en dehors des institutions de l'Eglise. Il vit depuis une grave crise d'identité et se demande s'il est Bernard ou Jean-Claude, son nom de baptème. Il se demande comment, prêtre sans attaches, il va concilier son exigence de spiritualité et sa vie d'homme dans tous les aspects que cela représente : affectif, sexuel, social, intellectuel. Bernard BESRET ne croit plus à ce monde meilleur promis par l'Eglise, ni au "meilleur des mondes" des politiques. Il achève son portrait en évoquant sa mère, morte quand il avait treize ans. Ce drame l'a marqué à jamais, et chaque chose qu'il entreprend est une conquête au droit à l'existence, au delà d'une mort déjà vécue.Au cours du débat, Bernard BESRET, encouragé par les invités, précise certaines idées émises dans l'entretien filmé, entre autres son déchirement perpétuel entre un désir d'unité et la réalité si complexe. Il évoque l'expérience extraordinaire vécue à Boquen et le rôle de "leader" qu'il a pu y jouer. Il donne sa conception de la foi : une perception personnelle, loin des discours, perçue dans la confiance de ceux qui l'entourent et dans la parole de Jésus de Nazareth. Il mentionne la coopérative ouvrière produisant des produits culturels qu'il a créée et qui lui permet d'habiter plus pleinement le réel.Après la diffusion d'images de deux messes filmées à Boquen en 1969 et à Rennes en 1972, montrant la ferveur et l'enthousiasme exceptionnels des fidèles, Bernard BESRET dit qu'il est heureux d'être sorti de ce "rêve" dangereux, car loin de la réalité.

Émission

L'homme en question

Production

producteur ou co-producteur

France Régions 3

Générique

réalisateur

Jean Daniel Verhaeghe

producteur

Pierre André Boutang
Gérard Guégan

participant

François Billetdoux
Bernard Besret
Michel de Certeau

présentateur

Pierre André Boutang
Gérard Guégan

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies