René Barjavel - Vidéo Ina.fr

René Barjavel

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

René Barjavel

L'homme en question

video 07 août 1977 3044 vues 01h 23min 05s

Anne SINCLAIR a invité sur le plateau de "L'homme en question" l'écrivain René BARJAVEL qui, après un reportage qui lui est consacré, répond aux questions de Jean-Louis EZINE et Jean-Pierre DEMERON, tous deux journalistes et très critiques de l'oeuvre de Barjavel, et de Louis PAUWELS et Raymond CASTANS, écrivains et amis de Barjavel. AUTOPORTRAIT : Patrick BUREAU a rencontré René BARJAVEL dans son bureau parisien, mais aussi à Tarendol, le village de son enfance où, en compagnie de sa fille Renée et de sa cousine Lydie, il est retourné, racontant l'histoire de ses ancêtres, pauvres paysans provençaux. Homme déraciné, BARJAVEL s'arrête avec nostalgie devant la fontaine, les ruines de la maison de sa famille, le cimetière. On le suit également à Nyons où il a grandi, a étudié au Collège Roumanille. Là, il déambule dans les rues et les places, un jour de fête, avec fanfare et majorettes. A 19 ans il est engagé au "Progrès de l'Allier" à Moulins. Encore aujourd'hui, il signe une chronique régulière au Journal du Dimanche. René BARJAVEL écrit son premier roman "Ravage" en 1942. Il évoque plusieurs de ses oeuvres : "La Faim du tigre", dont il lit un extrait; "Les Jours du monde"; "Si j'étais Dieu". Pour finir, il donne sa définition personnelle d'une série de mots au sens trop galvaudé : patrie, nation, ordre, Dieu, religion, politique, femme, amour. A propos de cette dernière notion, il illustre l'attraction entre les êtres masculins et féminins en manipulant des figurines. Il ajoute que l'amour est le mot-clé, qu'il faut aimer toute la création.Pendant le débat, René BARJAVEL explique sa passion pour la science-fiction, son optimisme, sa nostalgie du passé et sa détestation de la ville, sa position en faveur de la peine de mort, ses idées sur l'ordre et la police française en évoquant mai 68, son rôle de chroniqueur au Journal du Dimanche, les thèmes de ses romans, sa conception du rôle de l'écrivain, et celle du bonheur.

Émission

L'homme en question

Production

producteur ou co-producteur

France Régions 3

Générique

réalisateur

Roger Kahane
Patrick Bureau

producteur

Anne Sinclair

participant

Louis Pauwels
Jean Louis Ezine
René Barjavel
Raymond Castans
Jean Pierre Demeron

présentateur

Anne Sinclair

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!