Partager
Ajouter Acheter
28 déc. 1980 8470 vues 01h 51min 25s

C'est l'homme MOZART que François REICHENBACH souhaite faire connaître à travers cette émission consacrée au musicien où alternent propos sur l'artiste et exécution d'oeuvres. Brigitte MASSIN, Jean MASSIN et André TUBEUF évoquent l'enfance de MOZART,... + de détails

C'est l'homme MOZART que François REICHENBACH souhaite faire connaître à travers cette émission consacrée au musicien où alternent propos sur l'artiste et exécution d'oeuvres. Brigitte MASSIN, Jean MASSIN et André TUBEUF évoquent l'enfance de MOZART, ses voyages à l'étranger, les difficultés rencontrées à Salzbourg, son mariage avec Constance WEBER, le monde de la fin du 18eme siècle, le rôle de la franc maçonnerie, les conceptions philosophiques de MOZART, ce que "Don Juan" représenta pour lui, l'oubli la misère et la maladie qui marquèrent la fin de sa vie. - François REICHENBACH est interviewé par André TUBEUF. Il explique pourquoi il a décidé de faire une émisssion sur MOZART.- Enfance de MOZART : Brigitte MASSIN évoque les noms qu'aurait pu porter MOZART. Il s'appelait souvent Trazom, l'inversion de MOZART. Musiques de MOZART sur les propos de Brigitte MASSIN. Tableaux de MOZART enfant. MOZART a eu une enfance heureuse dans une famille unie. Brigitte MASSIN évoque l'importance des voyages dans l'enfance du musicien et la joie procurée par ces déplacements à travers toute l'Europe. Tableaux de MOZART enfant. C'était un enfant très vif, un adolescent qui jouait avac les mots. On devine qu'il serait un homme d'opéra, un dramaturge fantastique. Nombreux tableaux de MOZART : portrait du musicien en habit d'apparat, portrait de MOZART en jeune adulte en Italie, de son retour de voyage en France. Ces tableaux sont commentés par la musicologue. Autre tableau avec musique off de MOZART (extrait de la Sonate en mi bémol majeur K 282 interprété au piano par Stephen BISHOP-KOVACEVICH. - Jean TUBEUF parle du sens de la nouveauté, de la surprise chez MOZART; il lui arrive constamment quelque chose de nouveau de jeune le jaillissement toujours nouveau, la sensibilité toujours juste.- Images de forêts avec commentaire off de Brigitte MASSIN; elle explique que MOZART explose hors de Salzbourg. Nombreux tableaux et photos et gravures de villes, de diligences et de villes d'Europe visitées. En Off Extrait du "Divertimento en ré majeur" K 136,1er mouvement par l'orchestre de chambre Jean-François PAILLARD. Il haissait l'archevêque de Salzbourg jusqu'à la frénésie. MOZART ajoutait que "quand il jouait à Salzbourg c'était comme s'il jouait pour des tables et des chaises" - Brigitte MASSIN a constaté que dès qu'il a mis le pied à Vienne MOZART pense à la rupture et réclame son idépendance et "on finit par le mettre à la porte avec un coup de pied au cul". Il écrit alors à son père "Aujourd'hui commence mon bonheur". Gravure de Aloysia WEBER et tableau de Constance WEBER. Il épouse Constance WEBER. A Vienne, tout semble réussir à MOZART; sculpture non identifiée. MOZART pense qu'on peut jouer la musique dans la rue. Ce qu'il réussit en jouant dans des jardins- Images d'automates (origine non identifiée avec Extrait de la "Sonate n° 10 en do majeur K 330", 1er mouvement interprété par Zoltan KOKSIS- Jean MASSIN évoque l'environnement politique et la franc-maçonnerie au XVIIIème siècle. Le monde est alors cloisonné et les mondes étanches. Images de sculptures et de tableaux avec symbole franc-maçons. Il ajoute qu'un miracle s'opère dès que le compositeur utilise la clarinette. - MOZART connaît le succès, devient puissant, créée ses propres académies. Puis ce sont les grands opéras. - Maurice BEJART évoque pour lui le comble de la facilité dans le comble de la difficulté. - Jean MASSIN a découvert dans Don Juan le refus de la morale, le refus de la fidélité, le refus des respect, des honneurs, des obligations de la société. Il en est mort. Selon Jean MASSIN MOZART "c'est du feu". Tableau sur MOZART. On peut reconnaître le compositeur à quelques mesures. - Jean TUBEUF et François REICHENBACH parlent de la proxiité du compositeur avec chacun de nous. - Brigitte MASSIN rappelle que MOZART tombe dans l'oubli et s'éloigne du centre de la ville, fait appel à ses amis franc-maçons. Il est dans la misère et il va encore écrire la "Flûte enchantée"- Images de nuages et de forêts avec musique de MOZART- Extrait off du Requiem de MOZART en fin d'émission. Origine non identifiée