Grégory : un certain climat - Vidéo Ina.fr

Grégory : un certain climat

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
1,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Grégory : un certain climat

La marche du siècle

video 27 avril 1994 2693 vues 15min 24s

En alternant des interviews et des images d'archives, retour sur la pression médiatique qui a accompagné l'affaire Villemin et sur le rôle qu'ont joué les journalistes.Les interviews de : Lionel RAUX, de l'Est Républicain sur l'affaire;Denis ROBERT, de Libération, sur l'ampleur prise au fil des jours.Isabelle BAECHLER, de France 2, sur l'ambiance. Serge GARAUD, de l'Humanité Dimanche, souligne la responsabilté des rédacteurs en chef. Jean Pierre GAUFFRE, à Europe 1 en 1984, explique comment Europe 1 a "fournit" un avocat aux Villemin, et comment le choix de Maître Garaud s'est fait.Serge GARDE sur le combat des avocats sur la scène médiatique.Laurence LACOUR, d'Europe 1, auteur de "les Innocents au bûcher", insiste sur le rôle d'un journaliste, Jean Michel BEZZINA, qui travaillait pour de nombreux médias français et selon Denis ROBERT, Jean Michel BEZZINA était sûr de la culpabilité de Christine Villemin (celui-ci n'a pas souhaité s'exprimer). Laurence LACOUR évoque la campagne de presse autour du "monstre de la Vologne".Isabelle BAECHLER qui parle de ses doutes et de la manipulation de certaines informations, de sa difficultés à convaincre les rédacteurs en chef.Lionel RAUX qui faisait partie des "anti Villemin", ne renie rien des articles qu'il a écrits.Laurence LACOUR sur le rôle joué par les journalistes dans le meurtre de Bernard Laroche, ce qui n'a pas empêché la presse de continuer ses dérapages.Léonore LE CAISNE, ethnologue, a étudié les mécanismes de pensée et d'écriture de la presse dans cette affaire. Elle estime que la recherche d'un schéma cohérent amène la presse à faire entrer un couple ouvrier dans les stéréotypes bourgeois. Denis ROBERT critique la publication du texte de Marguerite Duras. Laurence LACOUR précise que les photos de "Match" ont servi à payer l'avocat. Noël COUEDEL,directeur de la rédaction du Parisien,sur ces excuses. Il regrette ses interventions actives .Serge GARDE pense qu'il faut revoir les règles entre magistrats, enquêteurs et journalistes.En conclusion, une vieille dame interrogée à l'épicerie envoie promener l'interviewer. Les images d'archives :Ruée de flashes à la sortie du Palais de Justice de Dijon, foule des journalistes et photographes se pressant autour de Jean Marie et Christine VILLEMIN qui, accompagnés de leur avocat Maître Henri René GARAUD, rentrent dans le Palais de justice. Unes et articles de journaux sur l'affaire.Enterrement de Grégory.Maître GARAUD et ses clients, il demande aux journalistes de ne pas les assaillir; tables couvertes de journaux traitant de l'affaireinterview de Maître Henri René GARAUD, dans la rue, sur son rôle de défenseur de l'association "Légitime Défense" Maîtres Paul PROMPT et Gérard WELZER, avocats de Bernard Laroche, dans la rue / Maître Paul LOMBARD, avocat des grands parents VilleminMaître Henri René GARAUD accompagnant Christine VILLEMIN au travers d'une foule de journalistes et photographes, "n'ayez pas peur" journalistes dans la rueenterrement de Bernard Laroche, altercation avec les journalistes.Christine VILLEMIN sortant de voiture, défendue de photographes par ses avocats, Maître Thierry MOSER et Maître Marie Christine CHASTANT MORAND / arrivée de Jean Marie VILLEMIN, mitraillé à son tour par les journalistes.Banc titre article de Marguerite Duras sur l'affaire, paru dans Libération.Articles et Unes de journaux de l'époque / Banc titre article du Figaro Magazine très accusateur pour Christine VilleminChristine VILLEMIN, accompagnée de son frères, se dirige vers la porte de la prison. Deux photographes y sont cachés. Le frère de Christine les frappearticles et unes de Paris Match pour lesquels Christine VILLEMIN a posébref article du "Parisien" présentant ses excuses aux familles Villemin et Laroche

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies