Partager
Ajouter Acheter
14 juin 1996 1665 vues 01h 14min 17s

Bernard PIVOT ouvre l'émission en recommandant d'aller voir le dernier film d'Arnaud Desplechin "Comment je me suis disputé" même si cela n'a rien à voir avec le thème de l'émission d'aujourd'hui. Exalté par le sujet "les Champions" Bernard PIVOT ray... + de détails

Bernard PIVOT ouvre l'émission en recommandant d'aller voir le dernier film d'Arnaud Desplechin "Comment je me suis disputé" même si cela n'a rien à voir avec le thème de l'émission d'aujourd'hui. Exalté par le sujet "les Champions" Bernard PIVOT rayonne au milieu de ses invités Isabelle AUTISSIER, Jean-François DENIAU, Alain ARVIN-BEROD, Yves BIGOT, Jean-Paul OLLIVIER et JEAN DURRY. - Jean DURRY, directeur du musée du sport, publie "l'Almanach du sport de 1850 av JC à aujourd'hui". Bernard PIVOT donne en vrac des dates qui l'ont beaucoup surpris et remarque que les sports actuels viennent du 18ème siècle. Jean DURRY a apporté 4 affiches de collection qui ornent le studio. - Avec Isabelle AUTISSIER et Jean-François DENIAUD ils parlent de la mysoginie du milieu de la voile qui tend à disparaître avec les nouvelles technologies. Isabelle rappelle quand même qu'elles naviguent souvent entre elles car les équipages masculins ne veulent pas d'elles. Elle définit ce sport comme un art de vivre, conception approuvée par J F DENIAUD. En illustration images de l'arrivée d'Isabelle AUTISSIER pour la prmière étape du Boc challenge en 1994 (France 2) . - Jean-François DENIAUD a accepté de servir de cobaye après deux opérations du coeur en naviguant avec un electrocardiogramme transmis par satellite. Il en fût le premier bénéficiaire. Il parle avec passion de la mer, même si dans son livre "l'Atlantique est mon désert" la "loi Deniaud" est "en mer les emmerdements s'additionnement puis se multiplient". Il commente les images de son arrivée pourla Coupe du Monde 94 (Fr2). - Yves BIGOT est félicité par l'assemblée pour son livre "Football" où il décrit les rapports entre ce sport et le rock, la politique, l'âme d'un pays...Il hérite d'un carton jaune pour avoir écrit que Ben BARAK était gardien de but au lieu d'arbitre.Jean-Paul OLLIVIER publie la biographie d'Eddy Merckx (il a déjà publié 14 biographies de cyclistes). Il raconte quelques anecdotes sur certains coureurs et a demandé à voir une étape du Tour de France de 1960 à Colombey les deux églises où le peloton s'arrête pour saluer le Général de Gaulle dans le public. - Alain ARVIN-BEROD rend hommage dans son livre "les Enfants d'Olympie" au père Henri DIDON qui a inspiré et soutenu Coubertin. - En conclusion Jean-François DENIAUD répond au questionnaire de Pivot, qui pressé par le temps fait une présentation décousue des nombreux ouvrages posés sur son bureau.

  • Production
  • producteur ou co-producteur
    France 2