Partager
Ajouter Acheter
27 avril 1990 8015 vues 01h 24min 27s

Les invités d'Apostrophes réunis autour de Bernard PIVOT promettent des révélations sur la Deuxième Guerre Mondiale : - Jean-Louis CREMIEUX-BRILHAC est l'auteur d'un ouvrage monumental : "Les français de l'an 40, 1) La guerre oui ou non, 2) Ou... + de détails

Les invités d'Apostrophes réunis autour de Bernard PIVOT promettent des révélations sur la Deuxième Guerre Mondiale : - Jean-Louis CREMIEUX-BRILHAC est l'auteur d'un ouvrage monumental : "Les français de l'an 40, 1) La guerre oui ou non, 2) Ouvriers et soldats". Privilégiant les témoignages, il a tenté de répondre aux nombreuses questions laissées sans réponses sur la Drôle de Guerre. Il fait un tableau de la société française en 1939, rappelle la volte-face des communistes avant la déclaration de la guerre, le sentiment très fragile de cohésion nationale, et le désintérêt de la majorité concernant l'invasion de la Pologne par l'Allemagne: "ce n'est pas notre guerre", entendait-on à l'époque. Pour J.L.CREMIEUX-BRILHAC la guerre a été perdu militairement pour des raisons stratégiques et tactiques par des généraux incompétents. Il rend hommage à Raoul Dautry, Ministre de l'Armement, qui a organisé une industrie de guerre très efficace. Il évoque la mission de De Gaulle pendant le Drôle de Guerre : rejeter les allemands au delà de la Somme. Mission perdue, ainsi que 35% de ses soldats et 85% de son matériel. - Le Général Maurice CHEVANCE-BERTIN avait 29 ans au début de la guerre. Après s'être battu à la tête d'un bataillon de sénégalais, il a décidé, malgré la défaite, de ne pas baisser les bras. Son livre "20000 heures d'angoisse : 1940-1945" relate la création avec Henri FRENAY du mouvement et du journal Combat et ce qu'il a vécu au sein de la Résistance. Il raconte avec fougue diverses anecdotes : ses deux arrestations, son évasion, l'arrestation par son réseau d'un agent de la Gestapo, sa rencontre avec De Gaulle à Alger, le règlement de la Résistance qu'il a rédigé en 1943 caché chez un juge d'instruction. Il évoque l'affaire Jean Moulin et les rôles de Lunel et d'Hardy dont le procés reste à faire. - Fabrizio CALVI dans "OSS La Guerre Secrète en France", révèle au grand public les activités des services secrets américains dans la Résistance. Plus de 300 américains et environ un milliers de français faisaient partie de cette organisation qui recrutait parmi les "exclus" de la Résistance : anarchistes, truands, prostituées, e-t-c... Ce livre rend hommage à ces gens extraordinaires qui ont contribué à la défaite finale de l'Allemagne. - James BACQUE est l'auteur de "Morts pour raisons diverses", livre dont la thèse est que les américains ont délibérément laissé mourir environ un million de prisonniers allemands internés dans les camps en europe. Ces soldats sont morts de maladies diverses et de malnutrition alors que, selon Bacque, les Etats-Unis produisaient suffisamment de produits alimentaires pour les nourrir. Les invités présents sur le plateau d'Apostrophes s'insurgent contre cette thèse, accusant Bacque de partialité et de malhonnêteté intellectuelle. - Eric CONAN, journaliste à l'Express, explique comment, voulant écrire un article sur la rafle du Vel d'Hiv, il a découvert cet épisode dramatique de 1942 : le Gouvernement de Vichy ne sachant que faire des enfants juifs raflés mais non exigés par les allemands, les ont internés dans les camps de Pithiviers et de Beaune la Rolande, leur infligeant d'abominables conditions et les séparant de leurs parents, avant de les envoyer dans les camps de la mort quand les autorités allemandes répondirent favorablement à la demande de Leguay de les déporter. - Bernard PIVOT conclut l'émission en présentant un certain nombre d'ouvrages sur la deuxième guerre mondiale. Claude-Jean PHILIPPE présente le film du Ciné-Club.

  • Production
  • producteur ou co-producteur
    Antenne 2