Au nom du père - Vidéo Ina.fr

Au nom du père

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Au nom du père

Apostrophes

video 26 janv. 1990 1333 vues 01h 19min 48s

Bernard PIVOT propose une émission sur le thème du père ou de ses avatars. Il a réuni à ce propos romanciers et auteurs d'essais ou de biographies. - Tahar BEN JELLOUN présente "Jours de silence à Tanger", roman-récit dédié à son père et dont le personnage principal, un vieil homme qui n'accepte pas sa solitude et sa déchéance, ressemble à l'auteur de ses jours. Il parle longuement du respect du aux parents et à la famille dans la société musulmane et de son amour pour les siens. - Katherine PANCOL propose à travers "Les hommes cruels ne courent pas les rues", une illustration de ses rapports à son père, cet homme qu'elle a tant aimé et tant attendu toute son enfance. Elle en a gardé une approche particulière des relations amoureuses. Elle évoque par ailleurs New-York et Louise Brooks. - Jean-François BRISSON raconte son père, Pierre Brisson, le puissant patron du Figaro jusqu'aux années soixante, dans "Fils de quelqu'un". Il dit avoir écrit ce livre pour préserver l'oeuvre de ce dernier et pour se faire pardonner de ne pas l'avoir assez aimé. Bernard PIVOT tente, en vain, de lui faire admettre l'autocratie de son héros. Il se contente de répéter qu'il a toujours accepté, voire recherché, son autorité. - Henri d'ORLEANS, séparé de ses enfants par son divorce, désire, dans "A mes fils", leur parler d'amour. Il évoque ses relations avec son père, le comte de Paris, et critique à mi-voix une certaine tradition. Il pense la jeunesse française mûre pour une restauration monarchique. - Daniel BOULANGER, enfin, a créé dans "Mes coquins", un couple père-fils de musiciens fugueurs. Il dit avoir en fait écrit sur la mère (la sienne) qui invente des aventures à ses hommes. Il parle longuement de son amour de la langue et du style.

Émission

Apostrophes

Production

producteur ou co-producteur

Antenne 2

Générique

réalisateur

Jean Luc Leridon

producteur

Bernard Pivot

participant

Henri d' Orléans
Daniel Boulanger
Katherine Pancol
Tahar Ben Jelloun
Jean François Brisson

présentateur

Bernard Pivot

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies