Partager
Ajouter Acheter
09 déc. 1983 9358 vues 01h 19min 09s

Bernard PIVOT consacre ce spécial "Apostrophes" à Alexandre SOLJENITSYNE qui a accueilli l'équipe de l'émission chez lui, aux Etats Unis, dans sa propriété du Vermont, à Cavendish. Il y mène une vie très retirée avec sa femme et ses trois fils. Berna... + de détails

Bernard PIVOT consacre ce spécial "Apostrophes" à Alexandre SOLJENITSYNE qui a accueilli l'équipe de l'émission chez lui, aux Etats Unis, dans sa propriété du Vermont, à Cavendish. Il y mène une vie très retirée avec sa femme et ses trois fils. Bernard PIVOT propose une interview littéraire de l'écrivain (en russe sous-titré en français). Celui-ci reproche en effet aux journalistes de ne s'intéresser à lui que dans une optique politique.L'émission s'ouvre sur un reportage qui nous fait découvrir la vie quotidienne de SOLJENITSYNE avec sa famille, dans sa propriété en plein coeur de la forêt, éloignée de tout. Nous le voyons avec sa femme et ses fils, coupant du bois ou jouant au tennis. Mais surtout il explique sa méthode de travail, sa famille étant tout entière dévouée à son oeuvre : sa femme et son fils aîné, Yermola, s'occupent du secrétariat, de la documentation et des recherches dans les archives soviétiques, nombreuses aux Etats-Unis (nous voyons quelques plans de sa femme et de son fils travaillant avec lui).Deux nouveaux écrits de l'auteur russe viennent d'être publiés en France : "La Roue rouge : premier noeud : août 14", premier volet d'une histoire romancée de la Russie de 1914 à 1917, et "Nos pluralistes", pamphlet politique en réponse aux critiques que lui font les émigrés russes.Il parle longuement de son projet d'une histoire de la Révolution russe de 1914 à 1917 dont "La Roue rouge" est le premier tome. Il décrit sa méthode de travail et insiste surtout sur son travail sur les mots et la langue russes. A propos de "Nos pluralistes", pamphlet dénoncant le pluralisme politique, il stigmatise l'attitude des exilés russes qu'il accuse de "débiter des mensonges" sur l'histoire russe. Il émet quelques considérations sur l'état du monde actuel, sur la défaite inéluctable du communisme et sa conviction qu'il pourra retourner dans sa patrie. Il parle encore brièvement de ses rapports au cinéma pour lequel il écrit des scenarii qu'il espère réaliser. L'ensemble de l'émission constitue un document exceptionnel sur un écrivain profondément russe qui a axé l'essentiel de sa vie sur son oeuvre littéraire.

  • Emission
  • Apostrophes
  • Production
  • producteur ou co-producteur
    Antenne 2