Les Américains à travers leurs romans - Vidéo Ina.fr

Les Américains à travers leurs romans

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Les Américains à travers leurs romans

Apostrophes

video 27 juin 1986 954 vues 01h 14min 11s

Au générique, des illustrations extraites de l'album "Voyage en terre indienne : le cheval de fer et les Peaux Rouges". Pour parler du roman américain Bernard PIVOT reçoit John UPDIKE dont deux livres viennent d'être traduits en France : "Navigation littéraire", livre d'essais et de critiques et un roman "Les Sorcières d'Eastwick" traduit par Maurice RAMBAUD. Maurice RAMBAUD parle de la place de John UPDIKE dans la littérature américaine et parle de ses principaux personnages "Rabbit" et "Bech", écrivain menacé de stérilité, puis il parle des "Sorcières d'Eastwick" un des romans les moins misogynes d'UPDIKE, dont les personnages sont trois femmes divorcées prenant conscience de leur liberté. John UPDIKE, qui s'exprime en anglais, compare la place des intellectuels en France et aux Etats Unis, parle de l'emploi fréquent de mots français dans ses romans, de la description critique qu'il fait de la société américaine, de la façon dont il écrit sur la sexualité et du scandale provoqué par "Couples". John UPDIKE considère qu'il a écrit "Les Sorcières d'Eastwick" en hommage aux femmes. Il parle de la place de la religion dans sa vie, des écrivains français qu'il admire (Proust), de l'importance pour lui de lire les romans des autres. Les autres invités, tous français, présentent chacun un roman américain qu'ils ont aimé et son auteur.Philippe LABRO parle de la réédition de "L'Attrape-coeurs" de SALINGER, du choc des lecteurs de sa génération à la découverte de ce roman. Marie Claire PASQUIER, traductrice, dit quelques mots de la misogynie et des fantasmes de John UPDIKE qu'elle trouve très drôles. Elle présente "L'Herbe de fer" de William KENNEDY, roman qui se situe à Albany, mélange de style lyrique et de scènes dramatiques fortes et dont le héros, un champion de base ball déchu mène une vie clochardesque.L'éditeur Ivan NABOKOV qui a connu John UPDIKE à Harvard, parle de "Rêves de machine" de Jayne Anne PHILIPS, histoire de la dissolution d'une famille. Enfin, François de CLOSETS présente "Le Dragon et le tigre : confessions d'un taoïste à Wall Street" de David PAYNE, histoire où se mêlent deux mondes, celui de la sagesse chinoise et celui du dynamisme américain.

Émission

Apostrophes

Production

producteur ou co-producteur

Antenne 2

Générique

réalisateur

Jean Cazenave

producteur

Bernard Pivot

participant

Philippe Labro
François de Closets
Ivan Nabokov
John Updike
Marie Claire Pasquier
Maurice Rambaud

présentateur

Bernard Pivot

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies