Les livres du mois - Vidéo Ina.fr

Les livres du mois

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Les livres du mois

Apostrophes

video 11 avril 1986 2715 vues 01h 14min 02s

Après le générique illustré par des photos de Venise extraites de l'album "Couleur de Venise", Bernard PIVOT présente ses invités.
Gilles PERRAULT parle de "Tête de Turc", qu'il a préfacé. Le journaliste Gunter WALLRAFF a écrit ce rapport après l'enquête qu'il a menée pendant deux ans et demi en Allemagne chez Tissen sur les conditions de travail des immigrés turcs dans l'industrie. Il a vécu le racisme au quotidien. Se masquer pour mieux démasquer la société et les perversités du système, telle a été la technique adoptée par WALLRAFF, qui s'était fait "une tête de Turc" pour devenir l'un d'eux. Extrait du film "Ganz hunten", réalisé par Gunter WALLRAFF. Gilles PERRAULT commente les images de Gunter WALLRAFF en train de se maquiller en turc, puis se rendant aux usines Tissen en minibus.
Interviewé à propos de son livre "L'homme qui regarde", Alberto MORAVIA se pose en écrivain-voyeur. Il évoque le couple père-fils dépeint dans ce roman et ses rapports exhibitionniste-voyeur, et dénonce une politique mondiale fondée sur la bombe atomique plutôt que sur la révolution.
Jean-Noël SCHIFANO parle de son premier roman "La Danse des ardents" qui a pour thème la vie de MASANIELLO, rebelle napolitain, et la ville de Naples, ville mythique, de violence et de douceur mêlées. SCHIFANO, qui a introduit des idiomes napolitains et des termes du XVIIème dans sa langue maternelle française, souligne l'importance qu'il accorde au style. Il lit une page sur la naissance de son héros.
Avec "La Fermeture : 13 avril 1946, la fin des maisons closes", Alphonse BOUDARD évoque la fermeture des maisons closes, provoquée par l'offensive de Marthe RICHARD et les actions du MRP et du Parti Communiste. BOUDARD parle de l'organisation des bordels de l'époque et de leur rôle social.
David GIRARD, 27 ans, à la tête du "gay business" vient de publier ses mémoires sous le titre "Cher David". Il y raconte comment après avoir perdu sa mère à l'âge de 15 ans, il a fait fortune grâce à la prostitution, en ouvrant des salons de massage, des lieux de rencontre, des saunas.
Face à un Bernard PIVOT critiquant la pauvreté de son style, son cynisme et doutant qu'il ait écrit le livre lui-même, il se pose en "artisan" cherchant à "bien conduire sa voiture".
En fin d'émission, Gilles PERRAULT évoque brièvement "Taupes rouges contre SS" un livre sur la Résistance qu'il a préfacé.

Émission

Apostrophes

Production

producteur ou co-producteur

Annonceur, Paris : Antenne 2

Générique

réalisateur

Jean Cazenave

producteur

Bernard Pivot

interprète

Jean Noël Schifano

participant

Alphonse Boudard
Alberto Moravia
Gilles Perrault
Jean Noël Schifano
David Girard

présentateur

Bernard Pivot

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!