Sur quelques épisodes du XXème siècle - Vidéo Ina.fr

Sur quelques épisodes du XXème siècle

22 nov. 1985 01h 15min 23s 3364 vues

Publicité

|
ou
|
2,99 €

Sur quelques épisodes du XXème siècle

Apostrophes

22 nov. 1985 3364 vues 01h 15min 23s

Bernard PIVOT a réuni plusieurs invités sur son plateau, auteurs de livres divers sur l'histoire de notre temps, chroniques, essais, bilans, permettant d'envisager différents aspects du monde moderne, en particulier celui des courants de pensée qui l'ont traversé. - Bernard PIVOT commence par accorder un droit de réponse à Claude Abraham, en lisant une lettre où ce dernier nie avoir écrit un livre sur "L'état patron". - Jean des CARS vient présenter "CHRONIQUE DU 20EME SIECLE", dont il est le rédacteur en chef avec quarante collaborateurs et un ordinateur. Cette prouesse journalistique a été conçue comme un ouvrage distrayant pour tous les publics, avec une approche de presse d'actualités reprenant les informations sur le ton de l'époque, le tout se voulant un éphéméride des grands événements du siècle. - Emmanuel LE ROY LADURIE parle du livre du journaliste anglais Paul Johnson, "UNE HISTOIRE DU MONDE MODERNE", qui raconte des histoires depuis l'année 1917 jusqu'aux années 80. L'historien souligne que ce livre a suscité des polémiques et que son auteur est considéré comme un "droitier" par l'intelligentsia anglo-saxonne. Il dialogue sur son contenu avec les autres invités, sa francophobie, son admiration de l'Amérique mais pas de ses politiciens, son incompréhension de la main-mise du nazisme en Europe, son intérêt pour les courants de pensée et son mépris pour Freud et Marx, son éloge de la socio-biologie comme la nouvelle droite, sa difficulté à situer le début du monde moderne... - Jean LACOUTURE vient de publier "DE GAULLE, tome 2, LA POLITIQUE", qui recouvre la période 44-59. Il situe le de Gaulle de la France de l'après-guerre, porté par un courant historique victorieux, et celui de 1959, plus bonhomme. Il a découvert après sa mort l'homme privé, sa gentillesse, sa tolérance pendant l'épuration. Autre invité , Pierre DAIX pense aujourd'hui que de Gaulle a eu raison de gracier Pétain. Jean LACOUTURE et les autres évoquent ensuite le rapport qu'entretenait le grand homme avec son vieux pays, sa conception de l'histoire de France, sa grande connaissance des choses Françaises... - Pierre DAIX vient d'écrire un livre bilan sur une actualité politique encore récente, "CE QUE JE SAIS DU XXEME SIECLE". Il évoque son rôle dans les camps de concentration, l'attitude des communistes, les rivalités entre nationalités, la suspicion qui frappait les rescapés de ces camps. Aragon est plus complex qu'on ne le croit, et Picasso lui a fait comprendre les mécanismes du siècle. Il pense dangereux de croire qu'on détient la raison en politique. - Luc FERRY et Alain RENAUT, tous deux philosophes, ont fait, eux, leur bilan de "LA PENSEE 68", en analysant vingt ans de cette pensée qu'ils taxent "d'anti-humanisme" et de ses conséquences. Ils se veulent ouvertement critiques contre un certain terrorisme intellectuel visant à liquider la notion même de sujet. La discussion tourne autour de ces notions de terrorisme intellectuel aboutissant à un anti-humanisme ; ils expliquent pourquoi ils ont écarté Claude Lévi Strauss et Roland Barthes, et évoquent l'attitude anti-philosophique de Louis ALTHUSSER, et le marxisme de Pierre Bourdieu. - Bernard PIVOT conclut par un hommage à Henri VINCENOT récemment disparu, en proposant un extrait de sa participation à un "Apostrophes" . - A la fin de l'émission, Claude Jean PHILIPPE vient parler du film diffusé au ciné-club, "La vie à l'envers" d'Alain JESSUA.

Émission

Apostrophes

Production

producteur ou co-producteur

Antenne 2

Générique

réalisateur

Jean Luc Leridon

producteur

Bernard Pivot

participant

Claude Jean Philippe
Jean Lacouture
Emmanuel Le Roy Ladurie
Pierre Daix
Luc Ferry
Jean Des Cars
Alain Renaut

présentateur

Bernard Pivot

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies