Claude Levi Strauss - Vidéo Ina.fr

Claude Levi Strauss

04 mai 1984 01h 12min 30s 80420 vues

Publicité

Claude Levi Strauss

Apostrophes

04 mai 1984 80420 vues 01h 12min 30s

Claude LEVI STRAUSS reçoit Bernard PIVOT chez lui dans son bureau.Claude LEVI STRAUSS commence par définir l'ethnologie. "Il s'agit d'essayer de comprendre l'homme par la totalité de ses expériences et de ses réalisations." . Il évoque la parution en 1955 de son célèbre livre "Tristes tropiques" qui devait être à l'origine un roman et dit son admiration pour Joseph CONRAD ainsi que pour ses deux maîtres en écriture François René de CHATEAUBRIAND et Jean Jacques ROUSSEAU. Il a écrit le livre en quatre mois, "il a réintégré l'observateur dans l'objet de son observation". Il fait l'historique de sa carrière d'abord comme professeur de philosophie, puis c'est son premier voyage en 1935 au Brésil et ses débuts d'ethnologue sur le terrain. "Il voulait changer de monde et changer de siècle." Il fait quelques réflexions sur les méthodes de travail. Il fait référence à Bronislaw MALINOVSKI et à la difficulté de vivre et de travailler sur le terrain. Bernard PIVOT l'interroge ensuite sur ses grands thèmes de travail : les liens de parenté et les règles du mariage. Bernard PIVOT lit un extrait de son dernier livre "Le regard éloigné". Le célibat est extrêmement rare dans les sociétés où la division sexuelle des taches matérielles est très forte. L'infanticide suivant les cultures est régit par des règles différentes mais pour Claude LEVI STRAUSS, que ce soit avant ou après la naissance cela ne change pas grand chose. L'autre grand thème de ses recherches est le mythe qu'il analyse dans certains de ses livres : "Le cru et le cuit"; "Du miel aux cendres"; "l'origine des manières de table"; "L'homme nu". "Le mythe c'est une histoire qui cherche à rendre compte à la fois de l'origine des choses, des êtres, et du monde, du présent et de l'avenir." Il a cherché à comprendre les logiques en place. Claude LEVI STRAUSS présente le totem qui est derrière lui dans son bureau et le commente."Le structuralisme est un effort pour introduire dans les sciences sociales dites humaines un peu plus de rigueur". Il évoque sa rencontre avec André BRETON. Claude LEVI STRAUSS a été professeur au Collège de France et à l'école des Hautes Etudes. "Paroles données" est son dernier livre, les textes sont des résumés de cours et donc en quelques sortes des résumés de sa pensée. Il survole quelques thèmes : la jeunesse, la décadence de l'enseignement secondaire, la langue française, l'Académie française, la conquête spatiale, la politique, la musique ("j'aurais voulu être compositeur ou chef d'orchestre"). Il pense que les ethnologues ont été les premiers écologistes, car ils sont à l'écoute de peuples qui sont écologistes pour survivre. Pour conclure Bernard PIVOT rappelle un sondage d'avril 1981 selon lequel Claude LEVI STRAUSS était l'intellectuel le plus important depuis la mort de Jean-Paul SARTRE. Il répond qu'il n'est pas un maître à penser et qu'il n'a pas fait école.

Émission

Apostrophes

Production

producteur ou co-producteur

Antenne 2

Générique

réalisateur

Nicolas Ribowski

producteur

Bernard Pivot

participant

Claude Levi Strauss

présentateur

Bernard Pivot

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies